L'état des lieux de l'emploi scientifique en France (1er rapport de l'observatoire de l'emploi scientifique)

Rapport

L'organisation de la recherche et son soutien public font désormais l'objet d'un large débat. Celui-ci donne une place centrale aux compétences des hommes et des femmes qui concourent à la production de la science et conditionnent son évolution.

Rapport - 20.02.2007

Rapport observatoire de l'emploi scientifique Conformément aux orientations de la loi de programme pour la recherche du 18 avril 2006, le ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche a créé un observatoire de l'emploi scientifique destiné à améliorer l'information sur l'emploi scientifique et éclairer les perspectives d'emplois. Cet observatoire collecte, organise et analyse des données nationales sur l'emploi scientifique en les confrontant aux données internationales.

Ses travaux permettront de construire une base commune de réflexion et d'échanges. Ils contribueront également à offrir une vision plus précise de l'emploi dans le secteur de la recherche publique et privée aux jeunes qui s'y engagent.
Le présent document est le premier exercice d'un travail qui sera désormais annuel. Les versions ultérieures s'attacheront à diminuer les incertitudes qui sont liées à la multiplicité des sources et au recouvrement imparfait des définitions entre les administrations et entre les pays pour mettre un document de référence à la disposition des chercheurs, des pouvoirs publics et des acteurs de la société civile. Afin de conduire cette démarche d'amélioration continue, l'observatoire de l'emploi scientifique sera à l'écoute des suggestions de ses lecteurs.

Ce document présente un état des lieux, bilan de l'emploi scientifique tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Il dresse également un état prévisionnel encore partiel des opportunités de recrutement pour les prochaines années, en analysant les perspectives de départs, les conditions de renouvellement et en ébauchant une première analyse de l'adéquation des viviers aux besoins de recrutements des années à venir. Bien d'autres aspects devront être pris en compte pour compléter cette première approche : existence de nouveaux postes dans le secteur public, politique de gestion de ressources humaines et politique d'accueil dans les établissements publics, mobilité et existence de passerelles avec l'entreprise, conjoncture économique pour l'emploi privé.

Le document débute par une courte synthèse qui met en lumière les éléments les plus marquants de cet état des lieux. Il se poursuit par des définitions de l'emploi scientifique et des unités de mesures retenues pour conduire ce travail.
Le document examine ensuite successivement la position de la France dans l'environnement international, l'état de son vivier scientifique et de l'emploi dans les secteurs public et privé avant d'aborder la répartition sur le territoire national et les données relatives à la mobilité internationale. Certains thèmes font l'objet d'analyses plus détaillées dans les rubriques intitulées «pour en savoir plus». Enfin, la bibliographie permet d'aller plus loin dans la connaissance de l'emploi scientifique.

 


Télécharger le rapport complet
(pdf , 96 pages , 757 ko)

Téléchargement par parties :

Introduction
La place de la France dans l'environnement international
Le vivier de l'emploi scientifique
L'emploi scientifique dans le secteur public
L'emploi scientifique dans le secteur privé
La répartition géographique de l'emploi scientifique en France
La mobilité internationale des chercheurs
Bibliographie

Annexes

1ère publication : 20.02.2007 - Mise à jour : 13.11.2007

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés