Investissements d'Avenir par thèmes

12 projets soutenus pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle et pour l'égalité des chances

Investissements d'avenir 465x310

Les premières décisions du Programme d'Investissements d'Avenir concernant le développement de la culture scientifique, technique et industrielle et l'égalité des chances ont été communiquées le 14 septembre 2011.

Actualité - 14.09.2011

 

L'appel à projets

L'appel à projets Développement de la culture scientifique, technique et industrielle et l'égalité des chances" vise la diffusion de la culture scientifique et technique et la rénovation des formes d'enseignement des sciences, en veillant à en accroître l'accès pour des publics défavorisés.
Le pilotage en a été confié à l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine A.N.R.U.) avec une enveloppe de 50 millions d'euros.

En réponse à un appel à projet lancé le 7 décembre 2010, 70 projets et déclarations d'intention ont été reçus par l'A.N.R.U.
Sur la base des avis du Comité de pilotage et de suivi, présidé par Bernard Chevassus-Au-Louis et composé de 15 membres (représentants de l'Etat, scientifiques français et internationaux, membres des milieux de l'économie et de la culture scientifique), 12 projets ont fait l'objet d'une décision de financement du Premier ministre, représentant un investissement de 44 millions d'euros du Programme d'Investissements d'Avenir pour un coût total de plus de 100 millions d'euros en partenariat avec des collectivités locales, associations, fondations et entreprises.

Diffusion territoriale de la culture scientifique, technique et industrielle (C.S.T.I.)

  • ESTIM, porté par Universcience. Il s'agira de structurer la gouvernance du réseau national de la culture scientifique, technique et industrielle dont l'Etat lui a confié la mission et de développer des équipements communs (portail numérique de C.S.T.I., école de la médiation, portail Sciences et arts). Un projet de télévision connectée, jugé très intéressant est en cours d'approfondissement.
  • INMEDIATS, porté par CAP Sciences Bordeaux Aquitaine avec un consortium de Centres régionaux (Relais d'sciences-Caen, La Casemate-Grenoble, Universcience-Paris, Espace des sciences-Rennes et Sciences Animation -Toulouse) pour concevoir, développer, produire et diffuser une nouvelle génération  d'équipements numérique de la C.S.T.I..
  • Parcours en sciences et techniques pour la réussite des jeunes ligériens porté par l'Université du Maine avec un ensemble d'acteurs des Pays de Loire vise la création d'un média numérique régional de sciences, d'actions autour de l'acoustique et du végétal, de parcours scientifiques ("sciences et mode" ; "femmes et sciences") pour remédier à la désaffection des jeunes pour les sciences.
  • Savoir Apprendre qui s'appuie sur l'expérience du Centre Exploradôme existant à Vitry sur Seine, permettra la construction d'une base technique et pédagogique pour la conception et la circulation des manipulations et du fonds muséographique dans un réseau de partenaires.

Pédagogie des sciences

  • Des maisons régionales pour la science et la technologie au service des professeurs initié par l'Académie des sciences et géré par la Fondation "Pour l'éducation à la science – Dans le sillage de La main à la pâte" prolonge l'action de Georges Charpak d'une transformation des manières d'enseigner les sciences à l'école et au collège par des pédagogies fondées sur la curiosité, l'observation et le raisonnement. Il permettra de consolider le noyau animateur du réseau et d'étendre progressivement les centres en région.
  • Cap'Maths porté par l'association Animath avec un consortium des principales associations d'animation périscolaire en mathématiques renforcera les dispositifs existants en créant des clubs, des tutorats, des stages durant les vacances scolaires, des journées spécifiques ou des forums, et vise à mutualiser leur fonctionnement, leurs méthodes et leurs outils.
  • L'univers à portée de main porté par l'association Sciences à l'école permettra de concevoir et prêter aux établissements du second degré du matériel utilisé dans le cadre d'ateliers scientifiques concernant plusieurs domaines : astronomie, sismologie, météorologie, cosmologie, génomie, nanosciences.
  • "Astronomie vers tous" et "Sur la Route des Sciences" portés par l'association Planète sciences avec un réseau de clubs scientifiques. Astronomie vers tous à destination des jeunes dits "empêchés", en milieu hospitalier, handicapés, en foyer d'accueil, en zones difficiles et équipement de 5 camions des sciences qui déplaceront dans les territoires les moins desservis des modules robotique, communications numériques, optique et aéronautique.

Égalité des chances

  • Jeunesse, innovation et cohésion sociale (JIX) porté par l'association les Petits Débrouillards, vise à mobiliser les jeunes générations, en particulier les jeunes des quartiers dits « Politique de la ville", autour des enjeux liés aux innovations scientifiques et technologiques en terme sociaux, économiques et d'emplois. Un ensemble d'actions seront entreprises : expositions itinérantes "C'est pas sorcier la science" et "Scienthèque" (minibus et géodômes ; expothèque, modulothèque et mobilothèque) et programme de formation de "jeunes adultes relais", d'"ados tuteurs" avec le passeport "le comptoir des savoirs" "UniverCités" et "les quartiers de la connaissance" créant de nouvelles interfaces entre l'enseignement supérieur et les quartiers (400 quartiers seront priorisés).
  • "Maths au CP" et "Lecture et petite enfance" proposé par l'association Agir pour l'école a pour objet d'expérimenter scientifiquement dans 350 classes de nouvelles pédagogies et outils d'enseignement des mathématiques et des sciences et d'autre part d'acquisition de la lecture en classe primaire afin de favoriser la réussite de tous quelque soit leur milieu social d'origine.
  • Le CEDEC, centre pour le développement et l'évaluation des compétences (centre de recherche de l'École de la deuxième chance de Marseille), sera crée pour évaluer, diversifier et appuyer la diffusion des actions de culture scientifique et technique basés sur des projets encadrés par la recherche dans l'ensemble du réseau des Écoles de la deuxième chance.
  • Entreprendre pour la cité en région PACA porté par l'association IMS Entreprendre pour la Cité vise à mobiliser les entreprises sur l'égalité des chances des élèves et étudiants dans l'accès aux filières et aux métiers scientifiques et techniques. Les actions "un jour, un métier" et "Parcours découverte scientifique" seront centrées sur les métiers de l'énergie et de l'environnement.

Cet appel à projets a un caractère permanent ouvert jusqu'à fin 2014 afin d'encourager le montage de projets ambitieux visant l'ouverture des jeunes, en particulier de milieux défavorisés, à la culture scientifique par la réalisation d'équipements innovants et la diffusion de pratiques plus appuyées sur l'expérimentation pour l'enseignement des sciences.

1ère publication : 14.09.2011 - Mise à jour : 9.05.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés