Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

5 projets sélectionnés pour la deuxième vague de l'appel à projets Initiatives d'excellence

Investissements d'Avenir
[archive]
Investissements d'avenir 465x310

Les lauréats de la seconde des appels à projets "Initiatives d'excellence" ont été sélectionnés. Cinq projets ont été retenus et s'ajoutent aux trois déjà sélectionnés au cours de la première vague.

Communiqué - 3.02.2012

Le Premier ministre François Fillon,  a annoncé vendredi 3 février à Bordeaux, les résultats  de la deuxième vague des appels à projets "Initiatives d'excellence" (IDEX) du programme d'Investissements d'Avenir.

Cinq projets sont retenus :

 

Projets retenus Initiatives d'excellence vague 2
RégionAcronymeNomPorteur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

 A*MIDEX  Aix-Marseille University Idex  Pôle de recherche et d'enseignement supérieur Aix-Marseille Université
Midi-Pyrénées  UNITI Université de Toulouse  PRES Université de Toulouse
Ile-de-France  IPS Idex Paris-Saclay  Fondation de coopération scientifique Campus Paris-Saclay
Ile-de-France  SUPER Sorbonne Université  PRES Sorbonne Université
Ile-de-France  USPC Université Sorbonne Paris Cité  PRES Sorbonne Paris Cité

 

Ces cinq projets s'ajoutent aux trois qui ont déjà été sélectionnés au cours de la première vague (UNISTRA à Strasbourg, doté de 750 millions d'euros,  Idex Bordeaux, doté de 700 millions d'euros et Paris Sciences et Lettres à Paris, doté de 750 millions d'euros).

La décision a été prise par le Premier ministre sur la proposition conjointe de René Ricol, Commissaire général à l'investissement et Laurent Wauquiez, Ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche, et  en conformité avec l'avis du jury international, présidé par le professeur Jean-Marc Rapp, président de l'Association européenne des universités (E.U.A.).

Cet appel à projets, géré par l'Agence Nationale pour la Recherche (A.N.R.), constitue l'action la plus emblématique et structurante des investissements d'avenir. Elle est dotée de 7,7 milliards d'euros et a pour ambition de permettre de faire émerger en France cinq à dix pôles pluridisciplinaires d'excellence d'enseignement supérieur et de recherche de rang mondial, capables de rivaliser avec les plus grandes universités du monde.

Au total, ce seront donc 8 initiatives d'excellence que le programme d'investissements d'avenir aura permis de sélectionner dans les conditions et délais prévus.
La sélection  de ces projets s'articule autour de 4 critères principaux :

  • L'excellence en matière de recherche, 
  • L'excellence en matière de formation et la capacité à innover,
  • L'intensité des partenariats avec l'environnement socio-économique et au niveau international, 
  • La capacité de la gouvernance à mettre en œuvre efficacement  la stratégie du projet : objectifs et trajectoire, politique des ressources humaines, allocation des moyens.

Les 8 lauréats de la vague 1 et de la vague 2 ont su organiser leurs forces scientifiques et, notamment, nouer de nouvelles alliances universités – organismes de recherche – écoles, prendre en compte les recommandations issues de la présélection, crédibiliser leur ambition et leurs engagements. Ils ont convaincu le jury de leur capacité à atteindre les objectifs fixés par l'appel à projets et à devenir, chacun, au cours des 10 prochaines années, une institution universitaire unifiée de rang mondial.

Le Gouvernement salue la dynamique enclenchée avec cet appel à projets, pour les projets lauréats, mais également pour les projets non retenus.

Les résultats d'IDEX 2 illustrent parfaitement que la méthode des Investissements d'avenir - un appel à projets exigeant et compétitif et un jury international indépendant – permet de faire émerger une diversité de lauréats, en province comme en région parisienne, dès lors que l'ambition et la stratégie de recherche et de formation sont au rendez-vous et que sont définis une gouvernance efficace et une trajectoire adaptée et crédible.

Lorsqu'aura été décidé, dans les semaines à venir, le montant de leur dotation, ces nouveaux lauréats signeront avec l'Etat et l'A.N.R., une convention de financement qui réaffirmera les engagements et les objectifs qu'ils poursuivent d'ici à 2020.

Le Premier ministre a signé aujourd'hui avec l'Université de Bordeaux, lauréat de la première vague, la première de ces conventions et souligne ainsi le dynamisme du site et son ambition.

1ère publication : 3.02.2012 - Mise à jour : 22.02.0012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés