PRES : pôles de recherche et d'enseignement supérieur

Lancement du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur Université du Grand Ouest Parisien

Universités

Sylvie Faucheux et Françoise Moulin-Civil ont été élues à l’unanimité respectivement administratrice provisoire et vice-administratrice provisoire du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur UPGO (Université du Grand Ouest Parisien).

Actualité - 22.03.2012

Le Pôle de recherche et d’enseignement supérieur UPGO (Université du Grand Ouest Parisien) a été créé par décret du 7 février 2012. Slvie Faucheux, présidente de l’Université de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, et Françoise Moulin-Civil, présidente de l’Université de Cergy-Pontoise, ont été élues à l’unanimité respectivement administratrice provisoire et vice-administratrice provisoire du PRES lors du premier Conseil d’administration du 7 mars.

Ce projet est la traduction d’une vraie ambition collective car il réunit deux universités fondatrices (Cergy-Pontoise et Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), un organisme de recherche (l’IFSTTAR), des écoles d’ingénieur, des écoles nationales supérieures d’art, entre autres.
Le pôle traduit aussi une mobilisation forte de partenaires socio-économiques, (Cofely GDF-SUEZ, Orange, PSA), de collectivités et d’institutions locales (Communautés d’agglomération de Cergy-Pontoise et Saint-Quentin-en-Yvelines ; conseils généraux du Val d’Oise, des Yvelines ; Conseil régional d’Ile-de-France) comme la chambre de commerce Versailles-Val d’Oise et des collectivités territoriales, grâce à la mobilisation personnelle d’élus tels que le député Pierre Morange. Le maire de Saint-Germain-en-Laye Emmanuel Lamy a fait voter une rénovation à hauteur de 2 millions d’euros d’un bâtiment de 600 mètres carrés au centre de Saint-Germain, qui deviendra le siège du PRES.

Par son implantation dans l’Ouest parisien, le PRES UPGO représente un levier pionnier d’une nouvelle stratégie territoriale permettant de consolider l’enseignement supérieur en région parisienne, suite à la reconnaissance notamment des projets IDEX installés dans Paris intra-muros.

Le pôle porte un projet novateur sur le plan scientifique et la formation. Il s’appuie sur la reconnaissance de différents investissements d’avenir comme le Labex PATRIM ou l’Equipex PATRIMEX, destinés à se développer au sein d’une fondation des sciences du patrimoine, qui sera créée en partenariat avec des institutions culturelles prestigieuses. L’implication dans les questions de développement durable sera affirmée notamment via le projet d’Institut d’Excellence en Energie Décarbonée VEDECOM.

L’initiative phare est représentée par la création d’un Institut d’Etudes Politiques, dont la maquette pédagogique sera tournée vers la politique de la ville et la gouvernance des territoires mais surtout, qui intégrera, à l’initiative de Pierre Morange, une ambitieuse ouverture à l’international, en lien étroit avec le lycée international de Saint-Germain. A terme, un tel dispositif sera élargi à des formations économiques.

A souligner : la dimension emblématique de l’initiative du pôle ainsi que ses dimensions opérationnelles, fructueuses pour l’affirmation de l’enseignement supérieur et de la recherche dans l’Ouest de Paris et plus largement au niveau national et international. Le Ministère apportera une subvention annuelle de 500 000 euros pour assurer le lancement réussi du PRES en 2012.

1ère publication : 22.03.2012 - Mise à jour : 10.05.2012

Contact Presse

01.55.55.84.32

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés