Inspection générale des bibliothèques, I.G.B.

Optimisation des coûts de la documentation électronique dans les établissements d'enseignement supérieur et les organismes de recherche français

Rapport 2011-13
livres-à-la-main

Les ressources électroniques ayant un poids croissant dans les budgets documentaires, la négociation commune des contrats de licence (notamment au sein du consortium Couperin) prend une importance vitale. Elle permet de faire face à la segmentation pratiquée par les éditeurs entre universités, grandes écoles et organismes de recherche.

Rapport - 1.12.2011

Ce rapport analyse les modèles tarifaires, qui combinent souvent différents critères. Certains éditeurs évoluent vers des modèles basés sur l’usage, ce qui rend impératif que les établissements aient la maîtrise de leurs statistiques. Les modèles éditoriaux se diversifient également, avec l’auto-archivage par les chercheurs dans des archives ouvertes, ainsi qu’avec la publication de revues en libre accès ou de revues hybrides. Le rééquilibrage des conditions économiques serait facilité par des modèles traitant l’institution académique à la fois comme productrice et consommatrice, et associant les budgets documentaires et les budgets de recherche. L’étude propose d’améliorer la visibilité des négociations dans le cadre des marchés publics, d’encourager les groupements de commandes et les licences nationales, de stabiliser les prix au niveau de l’inflation, d’évoluer vers des modèles adaptés au e-only, d’amplifier le mouvement vers le libre accès et d’améliorer la mesure de l’usage.

Pierre Carbone - Décembre 2011 - Diffusé par l' I.G.B.

1ère publication : 1.12.2011 - Mise à jour : 22.05.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés