La simplification administrative de la gestion des unités de recherche

Les rapports de l'I.G.A.E.N.R.

Le rapport de la commission présidée par François d'Aubert a formulé plusieurs préconisations visant à renouveler les formes de partenariat entre organismes de recherche, universités et grandes écoles et EPIC ainsi qu'à faciliter le fonctionnement des unités mixtes de recherche communes à ces établissements. Le rapport de l'I.G.A.E.N.R. s'inscrit dans le cadre de ces préconisations.

Rapport - 15.10.2008

Après avoir recensé les différents types de difficultés rencontrées par la communauté des chercheurs, le rapport s'attache à proposer, à périmètre législatif et réglementaire constant, des pistes de simplification de la gestion des unités de recherche.

Ces évolutions sont fondées sur quelques idées simples telles que la responsabilisation des directeurs d'unités de recherche et le développement de liens de confiance avec leurs tutelles à travers des mécanismes de délégation de signature et de déconcentration de procédures d'achats ; l'exploitation des marges de manœuvre offertes par la réglementation et les technologies : l'harmonisation des pratiques entre E.P.S.T. et universités.

Le rapport met en évidence la nécessité de passer, en matière de gestion des unités de recherche, d'une culture de la méfiance et du contrôle a priori à une culture de la confiance et de l'audit a posteriori.

Rapport I.G.A.E.N.R.
Pascal Aimé et Cédric Févotte
octobre 2008

1ère publication : 15.10.2008 - Mise à jour : 31.05.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés