Mise en oeuvre de la réforme de la formation des enseignants - Rapport numéro 2

Les rapports de l'I.G.A.E.N.R.

Le suivi de la réforme de la formation des enseignants par les inspections générales, dans le cadre du programme de travail fixé par les ministres pour l'année 2010-2011, a déjà donné lieu en novembre 2010 à une première note d'étape. A partir des observations faites en octobre dans les académies par les correspondants académiques des inspections générales, cette note portait essentiellement sur la façon dont les services académiques (rectorats et Inspections d'Académie) avaient réussi à répondre au défi que constituait pour eux la mise en place d'un tout nouveau régime de stagiarisation des lauréats des concours 2010.

Rapport - 15.04.2011

Le suivi de la réforme de la formation des enseignants par les inspections générales, dans le cadre du programme de travail fixé par les ministres pour l'année 2010-2011, a déjà donné lieu en novembre 2010 à une première note d'étape. A partir des observations faites en octobre dans les académies par les correspondants académiques des inspections générales, cette note portait essentiellement sur la façon dont les services académiques (rectorats et Inspections académique) avaient réussi à répondre au défi que constituait pour eux la mise en place d'un tout nouveau régime de stagiarisation des lauréats des concours 2010 (affectation, organisation de l'accueil, accompagnement, formation, mobilisation de tuteurs, gestion administrative...) et sur le déroulement des premières semaines d'exercice des fonctionnaires stagiaires des deux degrés d'enseignement. Pour des raisons évidentes de calendrier la mise en place des nouveaux masters (spécialités ou parcours) orientés vers les métiers de l'enseignement et les divers stages qui en faisaient nécessairement partie ne pouvait pas alors constituer un objet important de l'investigation.

La présente note, élaborée à partir des observations et constats faits pour l'essentiel en février et mars par les correspondants académiques des deux inspections générales porte plus particulièrement sur :

  • Le point sur la situation des professeurs stagiaires six mois après la rentrée, alors que les opérations de formation s'étaient mises en place, que la prise en charge des classes en toute responsabilité s'était effectuée dans le 1er degré et qu'un certain recul pouvait permettre d'analyser l'évolution de la situation d'exercice des stagiaires du 2nde degré ;
  •  Une première analyse sur la mise en place et le fonctionnement des stages pour étudiants et notamment les stages en responsabilité pour les étudiants de M2 (qui constituaient la grande nouveauté) ;
  • La poursuite des investigations sur les échanges et coopérations entre services académiques, écoles et établissements d'une part et instances universitaires de formation (I.U.F.M., universités) d'autre part (conventions, protocoles d'accords...) ;
  • Les éventuelles adaptations des dispositifs envisagées par les académies pour la prochaine rentrée, fondées sur les premiers constats et bilans de l'année en cours.

Rapport conjoint IGEN-I.G.A.E.N.R.

Marie Mégard, Jean-Pierre Hédoin

1ère publication : 15.04.2011 - Mise à jour : 7.06.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés