Enseignement supérieur

'Refondons l'Ecole de la République': Intervention de Geneviève Fioraso

cercle-d'étudiants© Andres Rodriguez

Geneviève Fioraso est intervenue,le 5 juillet 2012, à La Sorbonne, pour le lancement par Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale, de la concertation "Refondons l'Ecole de la République".

Discours - 6.07.2012
Geneviève Fioraso

Dans ces lieux chargés d'histoire, où la dimension politique n'est jamais très loin des activités académiques, au point de l'avoir, en certains moments restés célèbres, provisoirement mais périodiquement supplantée, je vous accueille avec plaisir et fierté : la fierté de constater que les enceintes universitaires sont considérées comme des lieux d'accueil naturels pour les grands débats publics en matière d'éducation, et le plaisir de pouvoir dire combien l'avenir de l'école est une préoccupation partagée par la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche que je suis.
Nous avons en effet une priorité commune, qui été définie par le Président de la République : la réussite de notre jeunesse, et une réussite qui sera, dans l'esprit et dans les faits, démocratique. L'objectif national affiché par tous, toutes couleurs politiques confondues, est de pouvoir délivrer un diplôme du supérieur à la moitié de chaque classe d'âge, mais nous, nous sommes surtout sensibles, pour le regretter et le dénoncer, au fait que nous n'atteignons pas même 30% à cet égard. L'écart est considérable, la marche à franchir est un véritable défi, et les solutions ne pourront être conçues et mises en œuvre que dans un étroit partenariat entre nos deux ministères.
La réussite des étudiants, c'est d'abord la possibilité d'accéder aux études supérieures, d'y avoir été encouragé, préparé et orienté. Toutes les études concordent sur un point : les inégalités les plus criantes que l'enseignement supérieur doit affronter sont déjà installées bien en amont, et de manière trop souvent irréversible. La réussite commence donc avec une orientation longuement préparée, et qui repose elle-même sur une articulation ferme et de large portée entre les enseignements secondaire et tertiaire : nous mettrons en place ensemble le continuum entre le lycée et le premier cycle des enseignements supérieurs, et nous concevrons et mettrons en œuvre ensemble un service public d'orientation adapté à chaque territoire. Une orientation réussie n'est pas seulement une bonne information donnée au bon moment ; c'est aussi une pratique pédagogique de longue haleine, une imprégnation longuement préparée qui inspire des choix dûment fondés et assumés.
La réussite continue avec une pédagogie diversifiée et adaptée aux publics étudiants d'aujourd'hui. La recherche en éducation doit être pour cela encouragée et soutenue, structurée et clairement tournée vers la rénovation des pratiques pédagogiques, dont la nouvelle formation des enseignants se nourrira, qu'il s'agisse des enseignants du primaire, du secondaire ou du tertiaire.


Mais la réussite d'un étudiant n'est complète que si son insertion professionnelle correspond à ses attentes et à son niveau de qualification ; les dispositifs d'insertion ont beaucoup progressé dans le service public d'éducation et d'enseignement supérieur depuis une dizaine d'années, mais avec une tendance, plus récemment, à trop mettre en lumière leur rôle dans l'amélioration mesurable des indicateurs, alors que nous souhaitons surtout en faire des leviers pour transformer en profondeur, et qualitativement, les relations entre le monde socio-économique et celui de l'enseignement, entre celui de l'emploi et celui de la formation.
Et nous avons aussi une méthode en commun, car les Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche que nous organiserons au cours des cinq mois prochains participent du même principe que les consultations pour la Refondation de l'Ecole que vous ouvrez aujourd'hui, celui que M. le Premier ministre a rappelé récemment : la concertation est au cœur de notre projet politique, "Prendre le temps d'écouter, d'évaluer, de décider, de faire partager ; c'est la condition même du changement.".

Publication : 6.07.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés