Budget enseignement supérieur - recherche

Budget 2013 : + 2,2% pour l'enseignement supérieur et la recherche

Budget Enseignement supérieur et Recherche 2013

Le budget 2013 du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (M.E.S.R.) s'élève à 22,95 milliards d'euros, soit une progression de 514 millions d'euros (+2,2%). Dans un contexte difficile qui exige de tous efforts et responsabilité, ce projet de budget réaffirme le choix national en faveur d’un enseignement supérieur public de grande qualité, accessible au plus grand nombre et d’une recherche publique forte et porteuse d’avenir.

Communiqué - 28.09.2012
Geneviève Fioraso

Une priorité : favoriser la réussite de tous les étudiants, investir dans la recherche et l’innovation

Le Conseil des ministres a examiné ce matin le projet de loi de finances pour 2013.

Dans un contexte difficile qui exige de tous efforts et responsabilité, les moyens du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (M.E.S.R.) progressent de 514 millions d'euros, soit + 2,2 %, pour atteindre 22,95 milliards d'euros.

Ce projet de budget place la réussite étudiante, la recherche et l’innovation au cœur de l’agenda du redressement. Les moyens supplémentaires dont bénéficie le ministère sont directement ciblés sur les grandes priorités annoncées par le Président de la République et le Gouvernement.

Le budget 2013 en matière de réussite étudiante

Le budget 2013 permettra notamment :

  • de présenter enfin un budget sincère en matière de bourses, avec une progression de 140 millions d'euros permettant de financer le 10e mois ;
  • d’engager de manière volontaire le chantier gouvernemental en matière de logement étudiant, avec une dotation de 20 millions d'euros supplémentaires par rapport à 2012 ;
  • de mener le chantier de la réussite en 1er cycle, grâce à 1 000 emplois nouveaux dans les universités ;
  • de reconduire en 2013 les moyens alloués aux universités auxquels s’ajoutent les crédits destinés aux 1 000 emplois nouveaux ;
  • d’accélérer les projets immobiliers en cours et d’achever dans de bonnes conditions le contrat de projet Etat-Régions 2007-2013, avec un volume de crédits en hausse de 47 millions d'euros ;
    d’amplifier la dimension internationale de l’enseignement supérieur, en encourageant la mobilité des étudiants et des enseignants.

Le budget 2013 ne peut combler en une seule année toutes les impasses héritées d’une autonomie universitaire assise sur des bases fragiles et souvent insincères, mais il permet :

-  de stabiliser la situation des établissements avec un accompagnement renforcé,

- d’aborder la révision du système d’allocation des moyens entre universités, prévu pour 2014, dans de bonnes conditions.

Le budget 2013 en matière de recherche et d’innovation

Le budget 2013 va permettre de mettre en œuvre :

  • le maintien de tous les emplois, scientifiques, administratifs et techniques de la recherche publique avec le renouvellement de tous les départs ;
  • un rééquilibrage dans le financement de la recherche entre les appels à projets et les crédits récurrents ;
  • un effort spécifique en faveur de la recherche technologique, point de rencontre des transferts entre organismes de recherche et entreprises innovantes, PME et ETI des filières industrielles ou des filières émergentes (énergie, TIC, biotechnologies...) ;
  • la réaffirmation de l’ambition européenne et internationale de la recherche, avec notamment la progression des contributions françaises aux organisations internationales et aux grands programmes partenariaux, en particulier avec l’Europe.

Le budget 2013 au cœur de l’agenda du redressement de notre pays


Ce projet de budget 2013 constitue une première réponse aux inquiétudes qui n’ont cessé de croître au cours de ces dernières années chez les jeunes et leurs familles, mais aussi chez les personnels des universités et des organismes de recherche, face à un système de moins en moins lisible et fragilisé par une compétition systématique pour l’accès au financement.

Il réaffirme le choix national en faveur d’un enseignement supérieur public de grande qualité accessible au plus grand nombre et d’une recherche publique forte et porteuse d’avenir.

Plus que jamais, le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche est au cœur de l’agenda du redressement de notre pays.

1ère publication : 28.09.2012 - Mise à jour : 1.10.2012

+ 2,2% pour l'enseignement supérieur et la recherche en 2013

  • Les moyens du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), pour 2013, progressent de 514 millions d'euros (+2,2%), pour atteindre 22,95 milliards d'euros.
  • Les moyens supplémentaires dont bénéficie le ministère sont directement liés aux  grandes priorités annoncées par le président de la République et le gouvernement.
  • Ce projet de budget place la réussite étudiante, la recherche et l’innovation au cœur de l’agenda du redressement.

Budget 2013 : 22,95 milliards d'euros

  • 2,33 milliards d'euros pour la vie étudiante ;
  • 12,76 milliards d'euros pour l'enseignement supérieur ;
  • 7,86 milliards d'euros pour la recherche.

Un budget lié aux grandes priorités du gouvernement

  • Favoriser la réussite de tous les étudiants
  • Investir dans l'enseignement supérieur et la recherche
  • Impulser l'innovation

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés