Recherche et enseignement supérieur en région PACA

Les établissements en région PACA

image universite sud toulon var.jpg

La région Provence Alpes Côte d'Azur compte 4 universités depuis janvier 2012 (suite au regroupement des trois universités d'Aix-Marseille en une seule) ; 167 000 étudiants sont accueillis sur une quarantaine de sites universitaires et d'enseignement supérieur. La recherche publique compte environ 17000 personnes dont plus de 8000 chercheurs .Les pôles d'Aix-Marseille (58% des effectifs) et de Nice (26 %) se détachent du paysage. L'université de Nice, pluridisciplinaire se développe en synergie avec le technopôle de Sophia Antipolis. L'Université d'Aix-Marseille créée en janvier 2012, est implantée sur les quatre principaux sites des agglomérations d'Aix en Provence, de Marseille Nord, de Marseille Centre et de Marseille Sud) et travaille depuis plusieurs années à une organisation territoriale lisible. La plupart des organismes de recherche nationaux sont également représentés en région.

Article - 1ère publication : 31.10.2012 - Mise à jour : 29.03.2019

Les académies de la région PACA - quelques données chiffrées

Depuis la loi du 16 janvier 2015, 17 « régions académiques » sont mises en place depuis le 1er janvier 2016. Elles regroupent les académies actuelles, maintenues dans leurs limites géographiques. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la région académique est composée des académies d’Aix-Marseille et de Nice. Le recteur de l’académie d’Aix-Marseille est désigné recteur de région académique.

L'Académie d'Aix-Marseille

Elle comprend quatre départements (Bouches du Rhône, Vaucluse, Hautes Alpes et Alpes de Haute Provence), 16 bassins de formation et compte 2,9 millions d'habitants. L’académie d’Aix-Marseille comptait 102 388 étudiants en 2011-2012 elle en compte en 2018 107000, principalement regroupés à Aix-en-Provence et Marseille. Les deux tiers (66,7 %) des étudiants ont effectué leur cursus en université, dont

6 % en Institut universitaire de technologie (IUT)

17 % en Droit,

23 % en Sciences et STAPS,

27 % en Lettres et Sciences humaines,

Dans le cadre de la politique de site, les 2 universités de l’académie se sont associées à celle de Toulon, ainsi qu’à l’École Centrale de Marseille et l’IEP d’Aix-en-Provence. Cette restructuration du paysage de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est soutenue par des investissements d’envergure.

En avril 2016, l’université d’Aix-Marseille, avec ses partenaires (CNRS, INSERM, CEA, IEP et Centrale Marseille), est ainsi devenue l’une des 3 universités françaises à obtenir définitivement une dotation au titre de l’Initiative d’excellence (IDEX) du programme investissement d’avenir. Elle bénéficiera donc de façon pérenne

du capital de 750 M€ dégageant près de 25,6 M€ de crédits annuels afin de contribuer à l’objectif de constituer « une université de recherche de rayonnement mondial disposant d’une puissance et d’un impact scientifique de tout premier plan ».

L'Académie de Nice

Elle comprend deux départements (les Alpes Maritimes et le Var), 3 bassins de formation et compte plus de 2 millions d'habitants. L'académie de Nice compte plus de 60 000 étudiants, principalement regroupés à Nice, Sophia Antipolis, Toulon La Seyne. 40000 sont inscrits à l'Université, 2600 en classes préparatoire aux grandes écoles, 6484 dans les formations STS, 835 en écoles d’ingénieurs, 5611 en écoles de commerce vente et gestion, 5888 autres domaines.


 

Coup de projecteur sur le campus de Marseille Luminy en vidéo

 

Les formations proposées dans les universités de la région PACA

Les formations à l'Université d'Aix-Marseille

Les formations à l'Université d'Avignon

Les formations à l'Université du Sud Toulon Var

Les formations à l'Université de Nice Sophia Antipolis 

Le collège doctoral Aix-Marseille Université : rassemble 12 écoles doctorales

Le collège doctoral de l'Université d'Avignon rassemble 2 écoles doctorales

Le collège doctoral de l'Université de Nice rassemble 6 écoles doctorales

Le collège doctoral de l'Université de Toulon rassemble 3 écoles doctorales

Les organismes de recherche en PACA

Les établissements publics à caractère scientifique et techologique (E.P.S.T.)

Centre national de la recherche scientifique (C.N.R.S.) de Provence Corse

Centre national de la recherche scientifique (C.N.R.S.) de Côte d'Azur

Institut français des sciences technologiques des transports (IFSTTAR) [ex INRETS]

Institut national de la recherche agronomique (INRA) - Avignon et Sophia Antipolis

Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)

Institut de recherche pour le développement (I.R.D.)

Institut national de recherche en science et technologie pour l'environnement et l'agriculture (IRSTEA) - Aix

Les établissements publics à caractère industriel et commercial (E.P.I.C.)

Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie (ADEME°

Bureau de Recherches Géologiques et Minières (B.R.G.M.)

Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (C.E.A.) - Cadarache

Centre scientifique et technique du Bâtiment (C.S.T.B.) - Sophia Antipolis

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER) - La Seyne sur Mer

Institut national de l'Environnement Industriel et des Risques (INERIS)

Cadarache : Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (I.R.S.N.)

Office National d'Etudes et de Recherche Aérospatiales (ONERA) - Salon de Provence

La Conférence Régionale des Grandes Ecoles (CRGE) de la région paca

1ère publication : 31.10.2012 - Mise à jour : 29.03.2019

Stratégie nationale sur les grandes infrastructures de recherche 2018-2020

Présentations des grandes infrastructures de recherche en France

Les structures présente en région PACA sont indiquées en jaune dans le document

Le coût complet des infrastructures de recherche et le volume de données qu'elles produisent permettra d'en avoir un pilotage amélioré.

Document à télécharger

Retour haut de page