Actualité Recherche

Programmation de l'A.N.R. pour 2013 : des inflexions notables

Geneviève Fioraso se félicite de l'adoption de la programmation 2013 de l'A.N.R. par son conseil d'administration. Cette programmation met en oeuvre les inflexions voulues par la ministre en faveur de projets tournés vers les grands défis scientifiques et de société, dans un contexte de rééquilibrage entre financement sur projet et financement récurrent des laboratoires de recherche.

Communiqué - 15.11.2012
Geneviève Fioraso

Le Conseil d'administration de l'A.N.R., réuni le 14 novembre, a adopté les grandes orientations de la programmation 2013.

Prenant en compte les premiers retours des Assises territoriales et des consultations nationales, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a fixé à l'A.N.R. un objectif de recentrage sur ses missions fondamentales :

  • soutien à la recherche fondamentale : 49 % des financements dédiés aux appels à projet iront aux appels d'offres non thématiques (programmes blancs, mais aussi programmes "jeunes chercheurs" et "retour postdoc") ;
  • meilleure articulation entre la programmation nationale et européenne : l'A.N.R. doit faciliter l'accès à l'Europe, et dès 2013, les bénéficiaires du programme "Jeunes chercheuses, jeunes chercheurs" seront préparés à concourir au programme Starting Grant du Conseil européen de la Recherche (E.R.C.) ;
  • prise en compte des grands défis sociétaux dans les appels d'offres thématiques (51% des financements dédiés) qui nécessitent des recherches  interdisciplinaires : allongement de la vie, surveillance et protection de l'environnement, transition énergétique, numérique. Une nouvelle thématique "sociétés inclusives, novatrices et sûres", fera largement appel aux  sciences humaines et sociales ; 
  • renforcement de l'impact de la recherche sur le redressement productif et la compétitivité via le soutien de la recherche partenariale et technologique (instituts Carnot, Chaires industrielles...), et la participation au financement de nouveaux outils mis en place par la Communauté européenne (comme les technologies clefs génériques). La ministre a annoncé le renforcement des partenariats entre recherche publique, P.M.E. et E.T.I. au travers du financement par l'A.N.R. de 100 laboratoires communs et d'une dizaine de grands défis.

Trois principes directeurs seront appliqués pour la mise en œuvre de cette programmation :

  • stabilisation des taux de sélection des projets et des montants alloués par projet. Le nombre de soumission par coordinateur sera limité à un projet par an ;
  • simplification des procédures : les dossiers de soumission et les règlements financiers seront modifiés, et certains harmonisés avec les procédures européennes ; 
  • réduction de la précarité : le montant alloué au financement de C.D.D. dans chaque projet est ramené à 30 % de l'effort hommes/mois total, avec pour objectif d'augmenter l'implication des chercheurs permanents sur chaque projet et de maitriser le recours aux emplois contractuels tout en maintenant un effort important pour l'accueil de doctorants et de post doctorants.

Elaborée sous la coordination stratégique du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en association étroite avec les Alliances nationales de recherche, la programmation de l'A.N.R. prendra en compte dès 2014 les propositions issues des Assises.

1ère publication : 15.11.2012 - Mise à jour : 20.11.2012

Le site de l'A.N.R.

Agence Nationale pour la Recherche

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés