Enseignement supérieur

Sciences Po : Geneviève Fioraso va désigner un administrateur provisoire

Sciences-Po Paris

A la suite de la publication par la Cour des comptes de son rapport sur la gestion de l'Institut d'études politiques de Paris, Geneviève Fioraso a décidé de nommer dans quelques jours un nouvel administrateur provisoire de l'I.E.P. Le rapport de la Cour des comptes confirme en effet les anomalies et les dysfonctionnements relevés par le rapport provisoire.

Communiqué - 22.11.2012
Geneviève Fioraso

Dans la crise que traverse Sciences Po depuis le mois d'avril dernier, j'ai toujours tenu le même objectif, avec deux préoccupations :

  • d'une part, préserver la réputation nationale et internationale de l'établissement tant pour la qualité de ses formations que pour sa recherche, l'originalité de son modèle et son ouverture ;
  • d'autre part, rétablir les conditions d'une gouvernance apaisée et transparente, notamment sur la gestion des subventions publiques qui constituent plus de la moitié du budget de l'établissement, et mettre fin aux dysfonctionnements relevés par la Cour des comptes.

C'est la raison pour laquelle j'avais demandé aux présidents du conseil de direction de l'Institut d'études politiques de Paris (I.E.P.) et du conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques (F.N.S.P.) de surseoir à la désignation du directeur commun à ces deux instances dans l'attente de la publication du rapport définitif de la Cour des Comptes. J'avais aussi indiqué qu'en tout état de cause aucune proposition de nomination ne serait validée avant cette publication.

Ce rapport publié aujourd'hui sous le titre "Sciences Po : une forte ambition, une gestion défaillante", confirme les anomalies et les dysfonctionnements relevés par le rapport provisoire. J'observe que leur gravité a conduit la Cour à déférer certains de ces faits devant la Cour de discipline budgétaire et financière (C.D.B.F.).

Il faut en tirer les conséquences. Les conditions ne sont pas réunies, dans un tel contexte, pour donner suite aux délibérations des deux conseils dirigeants de Sciences Po et pour procéder à la nomination d'un directeur.

Aujourd'hui, la responsabilité du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est de tirer toutes les conséquences du rapport de la Cour des comptes.

A cet effet, après avoir consulté les présidents des deux conseils, je désignerai dans quelques jours un nouvel administrateur provisoire de l'I.E.P..

Celui-ci sera une personnalité incontestable dont la mission aura quatre objectifs :

  • assurer la continuité de direction à la tête de l'I.E.P. de Paris ;
  • mettre en œuvre les recommandations de la Cour des comptes pour mettre fin aux dysfonctionnements et améliorer la gouvernance ;
  • engager, avec la Fondation nationale des sciences politiques (F.N.S.P.), l'adaptation de ses statuts, notamment pour y intégrer la nécessaire présence d'un représentant du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ;
  • préparer avec les conseils dirigeants les conditions de nomination du futur directeur, dans les meilleurs délais, au terme d'une procédure ouverte et transparente.

Je prends acte de la volonté manifestée par le président de la F.N.S.P., qui m'a écrit en ce sens, d'engager ces chantiers dans la droite ligne des recommandations de la Cour des comptes.

Dans l'intervalle, l'administrateur provisoire rétablira le dialogue avec la communauté des personnels, des enseignants, des chercheurs et des étudiants.

Je souhaite vivement que soient restaurées les conditions d'un fonctionnement serein, à la hauteur de la qualité reconnue de Science Po. Je demande donc à chacun, dans cet esprit, de contribuer à la réussite des réformes et assure les étudiants et leurs familles de ma vigilance pour que les conditions de réussite soient assurées pendant cette période de transition.

Publication : 22.11.2012

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés