Rencontre avec les acteurs français de l'Institut européen de l'innovation et de la technologie (E.I.T.)

Rencontre E.I.T : Geneviève Fioraso et Androulla Vassilliou© M.E.S.R./XR Pictures

Une rencontre avec les acteurs français des communautés de la connaissance et de l'innovation (Knowledge and Innovation Communities, KICs) a été organisée au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le 16 novembre 2012.

Actualité - 16.11.2012
Geneviève Fioraso

"Dans la société de la connaissance, les pays qui connaitront une croissance durable sont ceux qui maîtriseront le triangle entre la formation, la recherche et l'innovation. C'est cette vision qui a prévalu à la mise en place de l'Institut européen de l'innovation et de la technologie et je la soutiens pleinement", a précisé Geneviève Fioraso à l'occasion de la rencontre avec les acteurs français des communautés de la connaissance et de l'innovation (Knowledge and Innovation Communities, KICs) − les écosystèmes soutenus par l'Institut européen de l'innovation et de la technologie (E.I.T.).

Promouvoir les liens entre formation, recherche et innovation

L'événement s'est tenu au ministère, le 16 novembre dernier, en présence de Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, et d'Androulla Vassilliou, commissaire européenne à l'éducation et à la culture. Près de 50 acteurs français de l'enseignement supérieur et de la recherche et des entreprises étaient réunis pour partager leurs expériences et témoigner de leur mobilisation et de leurs attentes pour construire l'Europe de la croissance par l'innovation.

L'E.I.T. est une nouvelle initiative communautaire qui a pour but de promouvoir les liens entre formation, recherche et innovation. Ce dispositif repose sur la mise en place de communautés de la connaissance et de l'innovation (Knowledge and Innovation Communities, KICs) qui regroupent des acteurs de l'enseignement supérieur et de la recherche, des entreprises, des acteurs du financement de l'innovation, souvent regroupés au sein de clusters (en France, les pôles de compétitivité).

Trois KICs dans les domaines du numérique, de l'énergie et du climat

A la suite d'un appel à projet, trois KICs ont été retenus, respectivement dans les domaines du numérique (EIT ICT Labs), de l'énergie (KIC InnoEnergy) et du climat (Climate-KIC). La France est présente dans chacun de ces trois KICs.
Un nouvel appel à projets permettra de sélectionner trois nouveaux KICs en 2014.

L'E.I.T. finance les KICs à hauteur de 25%. Début 2010, un million d'euros a été alloué par la Commission européenne à chaque KIC afin de démarrer ses activités. Début 2011, les KICs ont signé une convention de subvention de douze à quatorze mois, ainsi qu'un accord-cadre de partenariat avec la Commission, pour une durée de sept ans.

"Nous devons conforter les KICs existants et faciliter leur mise en œuvre" a précisé la ministre, qui a rappelé qu'elle avait tenu à ce qu'une ligne spécifique de soutien aux KICs soit confirmée au sein de la programmation 2013 de l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.).

Après une rapide introduction par Alexander von Gabain, président de l'E.I.T., les directeurs européens des trois KICs ont présenté les objectifs et l'état d'avancement des actions réalisées.

Bruno Revellin-Falcoz, président de l'Académie des Technologies, et tout nouveau membre du comité exécutif de l'E.I.T., a partagé son retour d'expérience. Les acteurs français, issus d'universités, d'organismes de recherche, de P.M.E. et de grands groupes, ont ensuite témoigné de leur engagement dans ce nouvel outil qu'il a fallu inventer, en complément des outils classiques de financement de la R&D collaborative.

"Avec la construction des KICs, a conclu la ministre, je suis persuadée que nous empruntons une bonne voie, pour aller vers plus de croissance. Mais c'est une voie qui demande du temps, car l'innovation, qui est fondée sur la mise en réseau, la confiance entre les acteurs et des changements culturels profonds, ne se décrète pas. L'évaluation des KIC devra aussi en tenir compte".

 

1ère publication : 16.11.2012 - Mise à jour : 23.11.2012

Discours de la ministre

Les 3 Kics existants

KIC InnoEnergy
La communauté de la connaissance et de l'innovation InnoEnergy regroupe 40 partenaires sur six grands centres d'excellence européens. Sa mission : promouvoir l'innovation et développer les formations orientées vers l'entreprenariat dans le domaine de l'énergie durable

KIC ICT Labs
L'objectif est de créer de nouveaux services et développer de nouvelles technologies dans les secteurs de la qualité de vie, de la ville, de l'énergie et des médias.  ICT Labs s'organise autour de six sites géographiques : Berlin, Eindhoven, Helsinki, Paris, Stockholm et Trento. Le projet compte une trentaine de partenaires, industriels, organismes de recherche et universités européennes de premier plan.

KIC Climat
L'objectif est de définir une vision cohérente d'une économie durable, mettant en avant la formation, la recherche et les éco-innovations, et favorisant l'émergence d'entreprises de technologie innovante. Les pays partenaires sont la Suisse, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Belgique.

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés