Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Bio-ressources, écologie, agronomie

Bio-ressources, écologie, agronomie

Lauriers de l'INRA 2012

Remise des Lauriers de l'INRA 2012

Geneviève Fioraso est intervenue lors de la cérémonie de remise des Lauriers de l'INRA qui a eu lieu jeudi 29 novembre 2012. Elle a particulièrement félicité Olivier Hamant, Laurier Jeune chercheur 2012. Les Lauriers de L'INRA récompensent chaque année des  parcours remarquables au sein de l'INRA dans différents domaines de la recherche agronomique.

Discours - 29.11.2012
Geneviève Fioraso

C'est avec grand plaisir que je suis parmi vous ce soir pour remettre le prix du jeune chercheur, à l'occasion de cette belle cérémonie des Lauriers de l'INRA, qui rassemble pour la 7e année la Communauté tout entière de la recherche agronomique et de ses partenaires.

Le parcours d'Olivier Hamant, que vient couronner ce prix, est exemplaire à plus d'un titre. De brillantes études à l'E.N.S. Lyon puis à l'Université Pierre et Marie Curie, deux viviers traditionnels de  détection et de formation des futurs chercheurs, une thèse préparée à l'INRA, une Bourse Marie Curie passée à Gand, un post doc à Berkeley, avant le recrutement à l'INRA dans une unité mixte de recherche.

De nombreuses publications ont ponctué cette belle trajectoire, de nombreux contrats ont récompensé vos travaux dans le cadre de partenariats de très haut niveau. Vous avez travaillé au sein d'une unité qui a obtenu deux Advanced Grants de l'E.R.C., l'European Research Council, qui soutient des projets scientifiques d'excellence partout dans le monde.

Votre carrière incarne l'exigence d'une excellence, mais elle délivre également d'autres messages ou, plus exactement, elle décline votre excellence à plusieurs niveaux :

  • vos travaux répondent parfaitement à l'exigence de la pluridisciplinarité, qui est essentielle à la créativité et à la richesse de la recherche. Votre objet de recherche, les microtubules, concerne, en effet, plusieurs champs disciplinaires : la micro–mécanique, la biophysique et la génétique moléculaire;
  • votre trajectoire est un bel exemple de mobilité internationale et de volonté de s'engager dans des programmes européens : la richesse de votre parcours montre les bénéfices de la coopération européenne et internationale de haut niveau.

Bref, cher Lauréat, vous donnez une image exemplaire du travail collectif et de la multiplicité des approches.

L'unité à laquelle vous appartenez est d'ailleurs en soi un symbole de la diversité de la science française, avec quatre partenaires : le C.N.R.S., l'INRA, l'Ecole normale supérieure et l'Université de Lyon. Elle témoigne d'une politique constante de rapprochement de l'INRA et des établissements d'enseignement supérieur, que je ne peux qu'encourager, au service de projets communs, sur le long terme. C'est le meilleur moyen, finalement, de simplifier un système dont la complexité et le manque de lisibilité, viennent d'être soulignées aux Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche qui ont eu lieu au Collège de France cette semaine.

J'observerai d'ailleurs que vos travaux, qui se placent sous le signe de la recherche la plus fondamentale, ont aussi une vocation de recherche plus appliquée et finalisée, avec la sélection végétale. Ils illustrent la disposition constante de l'INRA de répondre aux défis sociétaux, qu'ils relèvent de l'agriculture, de l'alimentation ou de l'environnement, en développant la recherche fondamentale à son meilleur niveau.

Vous êtes enfin, cher Olivier Hamant, un chercheur ouvert à son environnement et concerné par la transmission, un joli mot, que ce soit pour les étudiants ou le grand public, et vous avez à cœur de diffuser les résultats de votre recherche.

Je crois savoir que votre engagement intensif, dans ces différentes facettes du métier de chercheur, ne vous empêche pas de vous tourner vers d'autres centres d'intérêt, comme le jazz et l'art contemporain. J'y vois le signe que la recherche relève pour vous de la passion et de la créativité, à l'instar des activités artistiques, et cette analogie me semble tout à fait significative. Cela prouve que le système français, si enclin à cloisonner les disciplines et les professions doit, comme vous le faites naturellement, s'ouvrir à une réalité plus diverse et donc plus riche.

Encore bravo et merci, Cher Olivier Hamant, pour votre apport au savoir scientifique et à sa diffusion. Je vous souhaite une très belle  carrière scientifique, déjà si brillamment commencée.

1ère publication : 29.11.2012 - Mise à jour : 30.11.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés