Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Sciences de l'homme et de la société

Sciences de l'homme et de la société

Décès de l'ancien résistant et universitaire Gilbert Durand

Gilbert Durand

Geneviève Fioraso rend hommage à Gilbert Durand, ancien résistant du Vercors, ancien directeur du Centre de recherche sur l'imaginaire à l'Université Stendhal à Grenoble, décédé vendredi 7 décembre 2012 à l'âge de 91 ans.

Communiqué - 12.12.2012
Geneviève Fioraso

Né le 1er mai 1921 à Chambéry, Gilbert Durand avait rejoint la Résistance dès la fin de l'année 1940. En 2000, il a reçu le titre de "Juste parmi les nations", la plus haute distinction décernée par Israël à ceux qui ont sauvé au péril de leur vie des juifs pendant la guerre. En 2007, Raymond Aubrac lui avait remis la cravate de commandeur de la Légion d'honneur pour ses actions dans la Résistance.
  
Agrégé de philosophie et docteur ès lettres, Gilbert Durand fut professeur de philosophie, puis de sociologie et d'anthropologie à l'université Grenoble 2. Gilbert Durand est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages, dont le plus connu, Les structures anthropologiques de l'imaginaire (PUF, 1960), a déjà nourri la réflexion d'au moins deux générations de chercheurs. Gilbert Durand est l'un des précurseurs des recherches sur l'imaginaire humain, sans aucune considération pour les découpages disciplinaires qui, justement, ignoraient la puissance de l'image. Pour lui, il n'y a qu'une seule science de l'homme, et les découpages entre disciplines ne sont que les effets de circonstances et de commodités passagères. Cette méthode transdisciplinaire, c'est celle qui lui a permis de faire de l'image et de l'imagination un objet de connaissance saisissable et compréhensible.

Gilbert Durand a montré en effet que cette dimension constitutive de l'humanité pouvait être appréhendée, décrite et expliquée, en bref qu'elle est porteuse d'une rationalité et que cette rationalité peut être reconstituée, depuis les expériences somatiques élémentaires les plus archaïques jusqu'aux élaborations artistiques les plus sophistiquées. A cette quête, il a consacré toute sa carrière universitaire, et il a formé une impressionnante cohorte de jeunes chercheurs, implantés aujourd'hui dans le monde entier. Constituée au début du mouvement structuraliste, à la fin des années cinquante, sa conception théorique de l'imaginaire en garde des traces évidentes, un goût des formes abstraites et de leurs combinaisons. Mais la puissance descriptive et suggestive de cette théorie lui a permis de traverser toutes les modes, toutes les pensées dominantes : aujourd'hui encore, plusieurs de ses inventions conceptuelles font toujours référence.

Publication : 12.12.2012

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés