Enseignement supérieur

Déplacement de Geneviève Fioraso au Parlement européen à Bruxelles

Drapeau européen et des états membres

Lors de sa visite au Parlement européen le 9 janvier, Geneviève Fioraso a rappelé sa volonté de renforcer la présence française dans la construction d'une Europe de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Communiqué - 10.01.2013
Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso s'est rendue, mercredi 9 janvier, au Parlement européen à Bruxelles.

Cette visite a été l'occasion pour la ministre de rappeler la volonté de renforcer la présence française dans la construction d'une Europe de l'enseignement supérieur et de la recherche et de préciser la position française sur les perspectives et les programmes en débat au niveau du Parlement européen, Erasmus pour tous et Horizon 2020.

Rappelant l'attachement de nombre de ses homologues européens, comme de la France au nom d'Erasmus pour tous, emblématique, la ministre a plaidé en faveur d'une  démocratisation du programme et d'une ouverture renforcée aux étudiants des filières professionnelles et technologiques et aux pays de l'Euroméditerranée. Dans le cadre des débats en cours sur le financement du programme, Geneviève Fioraso a rappelé la réserve de la France sur le recours à un système de garantie de prêts étudiants, souhaitant que ce dispositif reste expérimental, et limité en part du budget.

Concernant Horizon 2020, la ministre a rappelé l'importance des décisions prises en octobre dernier par le Conseil de compétitivité sur la simplification, pour faire d''Horizon 2020 un puissant levier pour la compétitivité, la croissance et l'emploi en Europe. La ministre a souhaité que les décisions à venir puissent répondre aux attentes fortes des acteurs de la recherche, des P.M.E.-P.M.I. et entreprises innovantes en faveur d'une plus forte simplification des règles de financement. Le budget devra préserver la réalisation des projets à forte valeur ajoutée, de la recherche fondamentale jusqu'aux démonstrateurs et lignes pilotes pour les collectivités territoriales et l'industrie dans le cadre des KETS (Key Enabling Technologies).

La mise en œuvre concrète de la compétence de l'U.E. en termes de politique spatiale, en s'appuyant sur l'ESA, de même que les opportunités à saisir pour les universités dans le cadre de l'agenda numérique ont également été discutées.

Comme l'a rappelé Geneviève Fioraso, "tout l'enjeu est la construction d'une Europe de la recherche et de la formation forte, complémentaire de la politique européenne de cohésion, renforçant la compétitivité par la qualité, condition indispensable au maintien et au développement d'emplois."

1ère publication : 10.01.2013 - Mise à jour : 22.01.2013

En savoir plus sur le programme Erasmus

Programme Erasmus

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés