Accueil >  Enseignement supérieur >  Formations et diplômes >  Études de santé

Les études de santé

Intégration au processus L.M.D. de la formation des masseurs-kinésithérapeutes

Étudiantes en cours© Fotolia

Une réunion organisée lundi 25 février 2013 a permis d'avancer les travaux relatifs à l'intégration au processus L.M.D. de la formation des masseurs-kinésithérapeutes.

Communiqué - 25.02.2013
Geneviève Fioraso

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, et la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, ont annoncé au mois de janvier 2013 leur décision de reconnaître le diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute au grade de licence et 60 E.C.T.S..

Une nouvelle réunion a été organisée lundi 25 février pour reprendre les travaux et permettre la mise en œuvre effective de l'intégration au processus LMD de la formation des masseurs-kinésithérapeutes.

Ces travaux s'organiseront autour des principes suivants :

  • la condition pour que ce grade soit attribué est que chaque école dispensant la formation passe une convention avec une université possédant un secteur santé. A terme, le renouvellement de l'autorisation pour délivrer le diplôme d'Etat ne pourra être accordé qu'aux instituts conventionnés ;
  • tout diplômé d'Etat bénéficiera de 240 crédits ECTS correspondant à 4 ans de formation dont une année préparatoire dans la perspective, à terme, de la généralisation de l'accès par voie universitaire ;
  • l'inscription dans la convention liant le centre de formation à l'université devra préciser l'offre des Masters 2 ouverts aux diplômés masseurs kinésithérapeutes ;
  • un travail pour déterminer les champs de pratiques avancées en vue de formations complémentaires de niveau du grade master.

 

1ère publication : 25.02.2013 - Mise à jour : 26.02.2013

Contacts presse

Cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la Santé

01 40 56 60 65

Cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés