Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace >  Actualité espace

Actualité espace

Geneviève Fioraso salue les découvertes faites par Curiosity sur Mars

Robot Curiosity© Centre national d'études spatiales

Geneviève Fioraso salue les découvertes faites par Curiosity confirmant un ancien environnement propice à l'émergence de la vie sur Mars. Ces résultats ont été obtenus grâce aux deux instruments SAM et ChemCam auxquels la France a contribué.

Communiqué - 13.03.2013
Geneviève Fioraso


Geneviève Fioraso salue les découvertes faites par Curiosity. La NASA a annoncé hier que les analyses de Curiosity confirmaient que l'environnement ancien de Mars était propice à l'émergence de la vie. Même si cette annonce doit être prise avec prudence, elle reflète toute l'ambition et l'intérêt de cette mission d'exploration martienne.

Ces résultats ont été obtenus grâce aux deux instruments SAM et ChemCam auxquels la France a contribué. ChemCam, cette caméra chimique utilisant un puissant laser français, a permis de choisir la roche la plus intéressante pour effectuer le premier forage historique jamais réalisé sur Mars et  d'identifier la présence de sulfates dans cette roche, preuve que celle-ci avait connu une altération aqueuse. L'instrument SAM, véritable laboratoire d'analyse, a permis d'identifier que des argiles étaient présentes dans la roche et la présence de dioxyde de carbone à haute température semble attester la présente de carbonate. Enfin, la présence de molécules organiques détectées par SAM nécessite une confirmation. Leur recherche sur Mars est en effet l'objectif central de la mission Curiosity.

Les contributions françaises ont été coordonnées par le CNES qui a permis la réalisation de ces deux instruments. Le Centre Spatial de Toulouse est également impliqué dans les opérations des instruments ChemCAm et SAM par la mise en œuvre du FIMOC (Centre d'opérations des instruments français de Curiosity) qui opère les deux instruments en alternance une semaine sur deux avec les laboratoires des responsables scientifiques américains.

A ce titre, la Ministre se réjouit que l'expertise scientifique française des équipes du CNES, du C.N.R.S., du C.E.A. et des universités Paul-Sabatier de Toulouse, Pierre et Marie Curie (Paris), Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Paris-Est Créteil, Paris-Diderot-Paris 7 et l'Ecole Centrale de Paris soient associées à cette mission. Elle leur adresse ses félicitations les plus chaleureuses.

C'est grâce à des coopérations au niveau international mêlant science fondamentale et technologie au plus haut niveau d'expertise que des défis scientifiques de cette importance peuvent être relevés. La France est fière de participer à cette grande aventure scientifique qui nous éclaire sur l'univers, son passé tout en ouvrant des perspectives d'avenir.

 

1ère publication : 13.03.2013 - Mise à jour : 14.03.2013

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés