Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Environnement, planète, univers

Environnement, planète, univers

Inauguration de l'observatoire de radioastronomie ALMA

Alma

Inauguré dans le désert chilien le 13 mars, ALMA est le plus grand observatoire au monde dans le domaine de la radioastronomie.

Communiqué - 13.03.2013
Geneviève Fioraso

Le plus grand observatoire au monde dans le domaine de la radioastronomie, ALMA (Atacama Large Millimeter / Submillimeter Array) a été inauguré mercredi 13 mars, dans le désert d'Atacama, par le président de la République chilienne M. Sebastian Pinera en présence des délégations des pays partenaires.

Geneviève Fioraso était représentée par MM. Marc Giacomini, ambassadeur de France au Chili, Emmanuel Giannesini, directeur de Cabinet adjoint de la ministre et Roger Genet, directeur général pour la recherche et l'innovation.

ALMA associe l'Europe à travers l'Observatoire Austral européen (ESO), l'Amérique du Nord, le Japon et le Chili dans le cadre d'une infrastructure unique au monde.

Grâce à ses 66 antennes implantées à 5 000 mètres d'altitude, ALMA doit permettre de mieux comprendre la formation des galaxies et des systèmes planétaires, grâce à l'observation du gaz moléculaire et de la poussière dans l'univers avec une précision et une sensibilité jamais atteintes. 

La France, par ses organismes de recherche et ses entreprises, a pris une part importante à la conception et au financement de cet investissement total de plus d'un milliard  d'euros.

Geneviève Fioraso se réjouit du démarrage des opérations d'ALMA, dont les performances permettront à la communauté astronomique française de conserver son rôle de premier plan. Elle félicite l'ensemble des scientifiques et ingénieurs qui y ont contribué, et salue l'arrivée au 1er avril comme directeur d'ALMA de Pierre Cox, actuel directeur de l'Institut de Radioastronomie Millimétrique (IRAM) à Grenoble.

1ère publication : 13.03.2013 - Mise à jour : 19.03.2013

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés