Une priorité : la réussite des étudiants

Une priorité, la réussite des étudiants : mesure 4

Projet de loi d'orientation pour l'enseignement supérieur et la recherche
Projet de loi d'orientation ESR

Améliorer l'orientation et la poursuite d'études des lycéens en créant un continuum de la seconde à la licence, en renforçant les liens entre les lycées disposant de S.T.S. et de C.P.G.E. et les universités.

Article - 20.03.2013

Descriptif de la mesure

Le projet de loi modifie le Code de l'éducation (article L. 612-2) et précise les finalités du premier cycle. Il propose ainsi d'inscrire dans la loi le principe de continuité entre le second cycle de l'enseignement du second degré et le premier cycle de l'enseignement supérieur.

Cette mesure s'accompagne d'une meilleure préparation en amont de l'orientation pendant les trois années de lycée, avec une présentation de l'offre de formation, des méthodes de travail de l'enseignement supérieur, et aussi des métiers et débouchés.

Le projet de loi prévoit également que les lycées disposant d'au moins une classe préparatoire aux grandes écoles (C.P.G.E.) et/ou une ou plusieurs sections de techniciens supérieurs (S.T.S.) signent une convention avec un établissement universitaire de leur choix. Cette convention prévoit les modalités d'un rapprochement et d'un partenariat dans les domaines pédagogiques et de la recherche. Plus ambitieuses que de simples équivalences, ces conventions, au-delà des partenariats, faciliteront les réorientations des étudiants de classe préparatoire et les familiariseront avec la recherche.

Objectifs

Selon une enquête menée en janvier 2013 sur le dispositif Admission Post-Bac (A.P.B.), 83 % des jeunes expriment le souhait de se rendre dans un établissement d'enseignement supérieur et 76 % souhaitent rencontrer des enseignants du supérieur pour les aider dans leurs choix d'orientation et leur expliquer l'organisation des études dans le supérieur.

Le continuum entre lycée et université est un enjeu majeur pour la démocratisation de l'enseignement supérieur et la réussite des étudiants en premier cycle. Les dispositifs de découverte des métiers et des formations et de sensibilisation aux études supérieures, permettront d'aider les jeunes à construire leur parcours d'orientation, du lycée jusque dans les premières années dans l'enseignement supérieur.

En rapprochant, sans les confondre, les grandes écoles et les universités, et toutes les formations post-bac, le projet de loi vise à généraliser ces conventions de partenariat.

Elles permettront aux étudiants de bénéficier d'équivalences, de passerelles, pour faciliter les réorientations.

Dispositions législatives concernées : Articles 17 et 18

1ère publication : 20.03.2013 - Mise à jour : 21.03.2013

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés