La stratégie Europe 2020

La stratégie Europe 2020 : pour une croissance intelligente, durable et inclusive

Drapeau européen et des états membres

Europe 2020 est la stratégie de croissance sur dix ans de l'Union européenne. L'enjeu : stimuler une croissance intelligente, durable et inclusive et permettre aux États membres d'assurer des niveaux élevés d'emploi, de productivité et de cohésion sociale. Cette stratégie repose sur cinq objectifs à atteindre d'ici 2020 en matière d'emploi, de recherche, d'éducation, de réduction de la pauvreté, d'énergie et de climat.

Article - 22.04.2013

Un nouveau plan stratégique pour les dix ans à venir

En juin 2010, les chefs d'Etat et de gouvernement de l’Union Européenne ont adopté un nouveau plan stratégique pour les dix ans à venir, destiné à relancer l'économie européenne. Intitulée Europe 2020, cette stratégie réforme et prolonge la précédente stratégie de Lisbonne par une gouvernance plus étroite au sein de l'Union Européenne. Son objectif : développer une croissance "intelligente, durable et inclusive", accompagnée d’un haut niveau d’emploi, de productivité et de cohésion sociale.

Europe 2020 : trois priorités, cinq objectifs et sept initiatives phares

Europe 2020 met en avant trois priorités ou moteurs de la croissance

  • une croissance intelligente : développer une économie fondée sur la connaissance et l'innovation ;
  • une croissance durable : promouvoir une économie plus efficace dans l'utilisation des ressources, plus verte et plus compétitive ; 
  • une croissance inclusive : encourager une économie à fort taux d'emploi favorisant la cohésion sociale et territoriale.

Pour les mettre en œuvre, la stratégie UE 2020 a fixé cinq objectifs liés entre eux

  • taux d’investissement dans la Recherche et le développement (R&D) : améliorer les conditions de la recherche et développement (R&D), afin en particulier de porter à 3 % du PIB le niveau cumulé des investissements publics et privés dans ce secteur ;
  • taux d’emploi : remonter le taux d'emploi à au moins 75 % contre 69 % aujourd'hui ;
  • environnement : réaffirmer les objectifs de l'Union européenne en matière de lutte contre le changement climatique (dits "20/20/20"), qui sont déjà parmi les plus ambitieux du monde (y compris le fait de porter à 30 % la réduction des émissions si les conditions adéquates sont remplies) ;
  • inclusion sociale : réduire le taux de pauvreté de 25 %, ce qui reviendrait à faire sortir de la pauvreté 20 millions de personnes ;
  • éducation et enseignement supérieur : améliorer les niveaux d'éducation en réduisant le taux d'abandon scolaire à 10 % et en portant à 40 % la proportion des personnes de 30 à 34 ans ayant obtenu un diplôme de l'enseignement supérieur ou atteint un niveau d'études équivalent.

Les Etats membres de l’Union européenne se sont engagés à adopter rapidement leurs propres objectifs nationaux permettant de vérifier les progrès réalisés par chacun d’entre eux. La somme de ces objectifs nationaux doit permettre d’atteindre l’objectif européen. Les objectifs nationaux sont élaborés en prenant en compte la position de départ et la situation des Etats membres.

Sept initiatives phares

La stratégie repose aussi sur sept initiatives phares, qui constituent le fondement de la contribution européenne à la stratégie Europe 2020 et qui visent à stimuler les progrès en termes de croissance et d'emploi :

  • une union pour l'innovation
  • jeunesse en mouvement
  • une stratégie numérique pour l'Europe 
  • une Europe efficace dans l'utilisation des ressources
  • une politique industrielle à l'ère de la mondialisation
  • une stratégie pour les nouvelles compétences et les nouveaux emplois
  • une plate-forme européenne contre la pauvreté

Méthodologie pour réaliser la stratégie UE 2020

Le semestre européen pour assurer la mise en oeuvre de la stratégie

Les institutions européennes ont mis en place un "semestre européen", processus qui consiste à coordonner en amont les politiques économiques et budgétaires de la zone euro, en lien avec le Pacte de stabilité et de croissance et la stratégie Europe 2020.
Le semestre européen commencera chaque année au mois de janvier avec la publication de l’examen annuel de la croissance qui sera ensuite discuté au sein des différentes formations du Conseil et au Parlement européen avant le Conseil européen du mois de mars.

Fixer des orientations stratégiques

Au Conseil européen de printemps, les États membres devront identifier les principaux défis auxquels doit faire face l’U.E. et formuleront les orientations stratégiques sur les politiques à suivre.

C’est sur la base de ces orientations que les États membres présenteront leurs stratégies budgétaires à moyen terme dans leurs programmes de stabilité et de convergence. Dans le même temps, ils élaboreront leurs Programmes nationaux de réforme, indiquant les mesures qu'ils prendront, notamment dans le domaine de la recherche, pour renforcer leurs politiques.

Sur la base de ces programmes et de l’évaluation qu’en aura faite la Commission, le Conseil formulera des orientations spécifiques pour chaque État membre au mois de juin ou de juillet.

1ère publication : 22.04.2013 - Mise à jour : 24.05.2013

Site Stratégie Europe 2020

Des objectifs dans 5 domaines

  • Emploi
  • Éducation
  • Recherche et développement
  • Changement climatique et énergies durables
  • Lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Objectif

Consacrer 3% du P.I.B. de l'Union européenne dans la R&D d'ici 2020 (investissements publics et privés).

La stratégie de Lisbonne

Elle a été adoptée lors de la réunion du Conseil européen extraordinaire, les 23 et 24 mars 2000, à Lisbonne.

Objectif : faire de l'Union européenne "l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici à 2010, capable d'une croissance économique durable accompagnée d'une amélioration quantitative et qualitative de l'emploi et d'une plus grande cohésion sociale".

En savoir plus sur la Stratégie de Lisbonne

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés