Accueil >  Stratégie >  Stratégie transversale >  France Europe 2020

France Europe 2020

France Europe 2020 : Édito de Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso 2013

France Europe 2020, un agenda de la recherche au service de la croissance, de la société et du redressement national.

Article - 21.05.2013

Investir dans la recherche, c'est faire le pari de la compétitivité, dans un monde en mutation technologique, scientifique, économique, sociétale et environnementale. Nos voisins, comme les pays émergents ne s'y trompent pas : l'enseignement supérieur et la recherche y sont élevés au rang de priorités nationales.

Le financement public de la recherche, que le Gouvernement maintient à haut niveau, représentait en 2010 19,2 Mds euros1, au sein d'une dépense nationale totale de R&D de 44,6 Mds euros (2,3 % du P.I.B.). Il constitue un investissement collectif sur lequel il revient à l'État stratège d'assumer son rôle en matière d'orientation et de programmation.

La mise en place en place de l'agenda stratégique "France Europe 2020" pour la recherche, le transfert et l'innovation est l'illustration de cette nouvelle politique. Il comporte une stratégie nationale de recherche, dont j'ai voulu inscrire le principe dans la Loi sur l'enseignement supérieur et de la recherche, ainsi que des mesures spécifiques pour favoriser le transfert et l'innovation et assurer à notre pays sa place dans l'espace européen de la recherche.

Ainsi, cet agenda a pour ambition de fixer collectivement, au regard des principaux défis auxquels notre pays doit faire face, les axes prioritaires de progrès des connaissances et des technologies et apporter les éléments de leur mise en œuvre. Les priorités seront arrêtées après une concertation étroite avec la communauté scientifique, les partenaires sociaux et économiques, les autres ministères concernés et les collectivités territoriales.

La stratégie nationale de recherche sera révisée périodiquement sous la coordination du ministère chargé de la recherche et mise en œuvre par l'intermédiaire des contrats pluriannuels conclus avec les organismes de recherche et les établissements d'enseignement supérieur, la programmation de l'agence nationale de la recherche (A.N.R.) et les autres financements publics de la recherche.

L'enjeu de l'agenda "France Europe 2020" est de permettre à la recherche française, dans toute sa diversité, de mieux répondre aux grands défis scientifiques, technologiques, économiques et sociétaux des décennies à venir. La santé, la sécurité alimentaire, la gestion sobre des ressources et le changement climatique, la transition énergétique, la mobilité et les systèmes urbains durables, le développement de l'économie numérique et des technologies spatiales, ou encore la ré-industrialisation de nos territoires illustrent ainsi les défis majeurs qui doivent mobiliser les acteurs de la recherche et de l'innovation.

Au-delà des défis sociétaux, la recherche fondamentale sera préservée. Elle n'est pas seulement l'une des fiertés de notre pays, mais aussi une des clés de son avenir. L'ensemble de la recherche scientifique restera mobilisé pour contribuer à l'avancée des connaissances au meilleur niveau international. Cette recherche à long terme, risquée et exploratoire, "sans applications immédiates", reste au cœur de la stratégie scientifique nationale.

La réussite de l'agenda stratégique dépend à la fois de la simplification et de la mise en cohérence globale des structures et de leurs modalités de financement, du soutien à l'innovation et au transfert, et d'une meilleure coordination des stratégies régionales, nationales, européennes et internationales.

Afin d'alléger les charges administratives souvent pesantes et d'assurer à la recherche fondamentale la sérénité et la confiance nécessaires à son travail de long termes, le rééquilibrage des financements de la recherche a d'ores et déjà été engagé. Les missions de l'ANR ont été recentrées et sa programmation mise en cohérence avec l'agenda "France Europe 2020", lui-même articulé avec la programmation européenne du nouveau programme cadre "Horizon 2020".

Afin d'assurer une cohérence et une lisibilité territoriales, une véritable politique de site sera menée sur chaque territoire. Elle visera à mieux prendre en compte l'ancrage territorial des établissements d'enseignement supérieur et de recherche, leur intégration dans un écosystème de l'innovation, et à assurer la cohérence d'ensemble des stratégies régionales, nationale et européenne.

Pour transformer les avancées de la recherche en création d'emplois et de nouvelles filières économiques, l'accent sera mis sur le transfert et l'innovation. La mission de transfert est explicitement mentionnée pour la première fois dans la loi, et l'agenda "France Europe 2020" prévoit des dispositions pour accroître son efficacité. La recherche technologique, trop faible, sera développée en lien avec le programme européen des KETs et l'EIT.

Pour donner de la visibilité et améliorer la compétitivité de notre industrie, des actions collectives et des collaborations européennes et internationales d'envergure seront développées. C'est à travers une politique volontariste, incitative et d'accompagnement que la France entend construire une Europe de l'enseignement supérieur et de la recherche. Elle favorisera la mobilité des étudiants, y compris des filières professionnelles et technologiques, ainsi que des chercheurs pour bénéficier des compétences extérieures et être partie prenante dans les débats mondiaux.

Conformément à l'engagement du Président de la République, le 5 février 2013 au Collège de France, l'agenda stratégique "France Europe 2020" redonnera à la recherche française son rôle primordial de vecteur de création de savoir et de connaissance, et renforcera par l'innovation sa contribution déterminante au redressement de la France. Avec la priorité accordée à la réussite étudiante, cette nouvelle ambition pour la recherche vient donner à l'enseignement supérieur et à la recherche une place essentielle dans la construction du nouveau modèle français porté par le Gouvernement.

Geneviève Fioraso
Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche

 

Publication : 21.05.2013

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés