Recrutements réservés I.T.R.F.

Les candidats trouveront dans cette page des informations relatives aux recrutements réservés ITRF : éligibilité au dispositif des recrutements réservés et épreuves des examens professionnalisés réservés des catégories A, B et C.

Les candidats aux recrutements réservés sans concours ITRF trouveront les informations relatives à ce type de recrutement.

Article - 24.03.2015

 

Éligibilité des candidats aux recrutements réservés de personnels I.T.R.F.

Présentation générale


L’objectif de ce dispositif est de permettre aux agents non titulaires remplissant certaines conditions de service et exerçant dans les services centraux ou déconcentrés, établissements publics ou autorité publique relevant du ministère de l’éducation nationale et du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche d’accéder à l’emploi titulaire dans certains corps de fonctionnaires par la voie de recrutements spécifiques.

Ne peuvent se présenter à un recrutement réservé que les personnels qui avaient la qualité d'agent contractuel de droit public, en fonction ou en congés (prévus par le décret n°86-83 du 17 janvier 1986)  au 31 mars 2011 ou dont le contrat a cessé entre le 1er janvier et le 31 mars 2011.

Éligibilité

Sont éligibles aux recrutements réservés les personnels non titulaires suivants :

  • Les personnels qui remplissent les conditions d’accès au CDI au 13 mars 2012 avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet (conditions définies aux articles 8 et 9 de la loi n°2012-347 du 12 mars 2012).

 

    • Les personnels bénéficiant d’un CDI avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet à la date du 31 mars 2011 (sur le fondement des articles 4 ou 6,1er alinéa de la loi du 11 janvier 1984 dans sa rédaction antérieure à la loi du 12 mars 2012 ou du I de l’article 34 de la loi du 12 avril 2000).

     

      • Les personnels bénéficiant d’un CDD avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet à la date du 31 mars 2011, pour répondre à un besoin permanent de l’administration (sur le fondement des articles 4,  ou 6,1er alinéa de la loi du 11 janvier 1984. Au moins deux années de services publics effectifs en équivalent temps plein doivent avoir été accomplies dans les quatre ans précédant le 31 mars 2011 et au moins quatre années doivent avoir été accomplies à la date de clôture des inscriptions).

       

        • Les personnels bénéficiant d’un CDD avec une quotité de service égale ou supérieure à 70% d’un temps complet à la date du 31 mars 2011, pour répondre à un besoin temporaire (sur le fondement des articles 3, 9e alinéa ou 6,2e alinéa de la loi du 11 janvier 1984. Au moins quatre années de services publics effectifs en équivalent temps plein doivent avoir été accomplies dans les cinq ans précédant le 31 mars 2011).

         

          Conditions d'ancienneté

          Les candidats doivent justifier d'une certaine ancienneté de service auprès du même employeur.

          Pour en savoir plus sur ces conditions vous pouvez vous reporter à la circulaire de la fonction publique ci-dessous :

           Circulaire de la fonction publique du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d’accès à l’emploi titulaire dans la fonction publique de l’État


          La loi dispose que les agents ne peuvent accéder qu'aux corps de fonctionnaires dont les missions, définies par leurs statuts particuliers, relèvent d'une catégorie hiérarchique (A, B ou C), équivalente à celle des fonctions qu'ils ont exercées pendant une durée de quatre ans en équivalent temps plein dans l'administration auprès de laquelle ils sont éligibles.

          Les agents éligibles au dispositif ne peuvent se présenter qu'à un seul recrutement réservé au titre d'une même session.

          En revanche, ils peuvent dans le même temps se présenter aux concours internes ou externes de droit commun.

           

           

           

          Épreuves des examens professionnalisés réservés I.T.R.F. pour l’accès aux corps de catégorie A

          Les examens professionnalisés réservés pour l’accès aux corps des ingénieurs de recherche, d’ingénieurs d’études et des assistants ingénieurs comportent une phase d’admissibilité et une phase d’admission.

          Phase d'admissibilité des examens professionnalisés de catégorie A

          La phase d’admissibilité consiste en l’évaluation de la valeur professionnelle des candidats par le jury d’admissibilité au vu de l’étude du dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi par le candidat.

          L'évaluation donne lieu à une notation de 0 à 20. Elle est affectée du coefficient 2.


          Le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle est intégré au dossier de candidature, imprimé par le candidat une fois son inscription enregistrée sur le site dédié aux inscriptions. 
          Il est transmis par le candidat au service organisateur simultanément au dossier de candidature dans le délai mentionné sur la première page.

           

           

           

          Phase d'admission des examens professionnalisés de catégorie A

          La phase d'admission consiste en un entretien avec le jury d’admission fondé sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

          Cette épreuve consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité du candidat, sa motivation, ses capacités à exercer les fonctions normalement dévolues aux membres du corps auquel l’examen professionnalisé donne accès et les compétences acquises lors de son parcours professionnel.

          L’épreuve débute par un exposé du candidat, d’une durée de dix minutes au plus, présentant son parcours professionnel et les acquis de son expérience professionnelle, notamment ses activités, les principales missions exercées et les compétences mises en œuvre ainsi que ses éventuelles fonctions d’encadrement. Il indique également les formations professionnelles dont il a bénéficié et qui lui paraissent illustrer au mieux les compétences acquises dans son parcours professionnel.

          L’entretien se poursuit par un échange avec le jury portant sur la valorisation des compétences et aptitudes professionnelles acquises par le candidat.

          Le cas échéant, le jury peut demander au candidat son avis sur un cas pratique ou une problématique en lien avec la vie professionnelle.

          Pour conduire cet entretien, le jury dispose du dossier constitué par le candidat pour la phase d’admissibilité.

          A l’admission, seul l'entretien avec le jury donne lieu à notation.

          La durée totale de l’épreuve est fixée à quarante-cinq minutes pour l’accès au corps des ingénieurs de recherche et à trente minutes pour les autres corps.

          Cette épreuve est affectée au coefficient 3.

          A l’issue de la phase d’admission, le jury établit, par ordre de mérite, la liste des candidats admis ainsi que, le cas échéant, une liste complémentaire.

          Si, à l’issue des épreuves, plusieurs candidats ont obtenu le même nombre total de points, la priorité est accordée à celui qui a obtenu la note la plus élevée à la phase d’admission.

          Nul ne peut être déclaré admissible ou admis s’il n’a pas participé à l’ensemble des épreuves ou s’il a obtenu à l’épreuve d’admission une note inférieure à 5 sur 20.

           

          Épreuves de l'examen professionnalisé pour l’accès au grade de technicien de recherche et de formation de classe normale (catégorie B)

          Épreuve orale unique de l'examen professionnalisé pour l'accès au grade de technicien de recherche et de formation de classe normale

          L’examen professionnalisé réservé pour l’accès au grade de technicien de recherche et de formation de classe normale est constitué d’une épreuve orale unique permettant la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

          Cette épreuve consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité du candidat, sa motivation, ses capacités à exercer les fonctions normalement dévolues aux technicien de recherche et de formation de classe normale et les compétences acquises lors de son parcours professionnel.

          L’épreuve débute par un exposé du candidat, d’une durée de dix minutes au plus, présentant son dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle et se poursuit par un échange avec le jury portant sur les compétences et aptitudes professionnelles acquises par le candidat.

          Le cas échéant, le jury peut demander au candidat son avis sur un cas pratique ou une problématique en lien avec la vie professionnelle.

          Pour conduire cet entretien, le jury dispose du dossier établi par le candidat.

          Seul l'entretien avec le jury donne lieu à notation. Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle n'est pas noté.

          Durée de l’épreuve : trente minutes, dont dix minutes au plus pour l'exposé. Cette épreuve est notée de 0 à 20.

          Le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle est intégré au dossier de candidature, imprimé par le candidat une fois son inscription enregistrée sur le site dédié aux inscriptions. 
          Il est transmis par le candidat au service organisateur simultanément au dossier de candidature dans le délai mentionné sur la première page.


          L’absence de dossier ou sa transmission après cette date (le cachet de la poste faisant foi) entraîne l’élimination du candidat qui n’est pas convoqué à l’épreuve d’admission. Aucune pièce complémentaire transmise par le candidat après cette même date (le cachet de la poste faisant foi) n’est prise en compte.


          Examen professionnalisé pour l’accès au grade d’adjoint technique de recherche et de formation principaux de 2ème classe (catégorie C)

          Une épreuve orale unique

          L’examen professionnalisé réservé pour l’accès au grade d’adjoint technique de recherche et de formation principal de 2ème classe est constitué d’une épreuve orale unique permettant la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

          Cette épreuve consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité du candidat, sa motivation, ses capacités à exercer les fonctions normalement dévolues aux d’adjoints techniques de recherche et de formation principaux de 2ème classe et les compétences acquises lors de son parcours professionnel.

          L’épreuve débute par un exposé du candidat, d’une durée de cinq minutes au plus, présentant son dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle et se poursuit par un échange avec le jury portant sur les compétences et aptitudes professionnelles acquises par le candidat.

          Le cas échéant, le jury peut demander au candidat son avis sur un cas pratique ou une problématique en lien avec la vie professionnelle.

          Pour conduire cet entretien, le jury dispose du dossier établi par le candidat.


          Le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle est intégré au dossier de candidature, imprimé par le candidat une fois son inscription enregistrée sur le site dédié aux inscriptions. 
          Il est transmis par le candidat au service organisateur simultanément au dossier de candidature dans le délai mentionné sur la première page

          Seul l'entretien avec le jury donne lieu à notation. Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle n'est pas noté.


          Durée totale de l’épreuve : vingt minutes, dont cinq minutes au plus pour l'exposé.

          L'évaluation donne lieu à une notation de 0 à 20.

           

          Recrutements réservés sans concours I.T.R.F.

          Les recrutements réservés I.T.R.F. sans concours sont organisés par chaque établissement recruteur.

          Il n'y a pas d'inscription en ligne depuis ce site aux recrutements réservés I.T.R.F. sans concours.

          La répartition des emplois à pourvoir par zone géographique, branche d'activité professionnelle, emploi type et établissement est fixée par arrêté et par avis de recrutement pris par chaque établissement recruteur.

          Le calendrier des inscriptions à ces recrutements réservés sans concours est fixé par chaque établissement recruteur.

          L'arrêté portant ouverture des recrutements réservés sans concours ITRF sera mis en ligne dès que possible.

          Les candidats à ces recrutements réservés doivent être éligibles au dispositif  des recrutements Sauvadets.

          Pour obtenir plus d'information sur les modalités d'inscription aux recrutements réservés : recrutements réservés ITRF

           

           

           

           

          Publication : 24.03.2015

          Les recherches les plus fréquentes :

          © 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés