Bourses étudiantes : la réforme s'amplifie en 2014

Un engagement de changement sur la durée
Étudiant écrivant en T.D.

La réforme des bourses étudiantes sera mise en place à la rentrée 2013 puis elle sera prolongée et complétée à la rentrée 2014. Elle constitue le second volet de cette politique en faveur de la réussite des étudiants.

Guide - 17.07.2013

La poursuite des priorités affichées dans la loi d'orientation sur l'Enseignement supérieur et la Recherche

Après le vote de la loi d'orientation sur l'Enseignement supérieur et la Recherche dont la réussite étudiante est une priorité, cette réforme sociale ambitieuse concourt à la démocratisation des études supérieures et a l'ambition d'atteindre 50 % de diplômés du supérieur dans chaque classe d'âge.

Pour améliorer la réussite étudiante, 1 000 emplois nouveaux ont été créés en 2013 (5 000 sur le quinquennat) pour le premier cycle et plusieurs mesures ont été inscrites dans la loi :

  • l'orientation et la continuité bac-3/bac+3
  • la diversification des méthodes pédagogiques, avec un plan numérique ambitieux
  • le décloisonnement des différentes filières de formation
  • la spécialisation progressive au cours du cycle de licence
  • l'amélioration de l'insertion professionnelle grâce à l'intégration des expériences en entreprise à la formation elle-même, avec l'alternance et avec les stages

La réforme des bourses étudiantes, mise en place dès la rentrée 2013, qui sera prolongée et complétée à la rentrée 2014, constitue le second volet de cette politique en faveur de la réussite des étudiants.

Réforme des bourses étudiantes : le fruit d'une démarche de dialogue

Ce plan s'inscrit dans le cadre de la priorité à la jeunesse voulue par le Président de la République. Il s'appuie sur les constats et analyses de la mission d'évaluation diligentée par le Premier ministre dans le cadre de la modernisation de l'action publique, dès la fin 2012.

Constituée au début de l'année 2013, cette mission d'évaluation a poursuivi ses travaux tout au long du premier semestre, après avoir consulté tous les acteurs intéressés.

Après avoir reçu avec la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche les deux principales organisations représentatives étudiantes le 25 juin dernier, le Président de la République a demandé la mise en oeuvre concertée et rapide de mesures facilitant la réussite des étudiants dès la rentrée 2013, puis la prolongation et l'amplification de ces mesures au vu des conclusions finales de la mission d'évaluation à la rentrée 2014.

Une montée en puissance sur deux rentrées universitaires

Après l'adoption de la loi relative à l'Enseignement supérieur et la Recherche, la ministre a annoncé un plan en deux temps :

  • une première série de mesures prises dès la rentrée 2013 au bénéfice des étudiants les plus en difficulté pour un investissement de l'Etat de 118 millions d'euros

Ce sont ainsi 92 000 étudiants, soit plus d'un boursier sur sept, qui bénéficieront de cette réforme, dès septembre 2013, améliorant leur pouvoir d'achat au service de leur réussite et de leur autonomie.

  • la poursuite de cette réforme à compter de la rentrée 2014, avec un investissement programmé de plus de 200 millions d'euros

 

 

1ère publication : 17.07.2013 - Mise à jour : 25.02.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés