Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace

Espace

Réunion inaugurale du Comité de concertation Etat-Industrie sur l'espace CoSpace

Ariane 5© ESA - S. Corvaja, 2011

Lancé le 4 septembre, le Comité de concertation Etat-Industrie sur l'espace CoSpace vise à définir les priorités du plan d'actions des acteurs de la filière spatiale.

Communiqué - 4.09.2013
Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso, ministre chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’espace a lancé mercredi 4 septembre au ministère le nouveau Comité de concertation Etat-Industrie sur l'espace, CoSpace.

La politique spatiale représente un objectif stratégique pour la France et l’Europe et repose notamment sur des capacités scientifiques, technologiques et industrielles performantes et compétitives. Dans ce contexte, le Gouvernement a souhaité mettre en place un comité de concertation entre l’Etat, les organismes de recherche (CNES, ONERA) et les entreprises stratégiques du secteur, P.M.E., E.T.I. comme grands groupes.

Cette réunion de mise en place du comité CoSpace a permis de faire un point de situation de la filière et de définir les priorités du plan d’actions pour les mois à venir. Elle a aussi été l’occasion de la signature de la "Charte de Création du CoSpace" par l’ensemble des membres présents.

La Ministre Geneviève Fioraso, en charge de la politique spatiale, a souligné lors de ce rendez-vous l’importance de ce nouvel outil pour construire et partager une vision commune entre l’Etat, la recherche et l’industrie afin de consolider la compétitivité de la filière spatiale française : "C’est un moment décisif pour les acteurs de la filière qui doivent prendre des décisions importantes pour préparer les mutations à venir et anticiper les changements rapides de la concurrence internationale. J’attends de ce CoSpace des contributions significatives qui nous permettront d’orienter la politique spatiale française. Je compte beaucoup sur l’"Equipe de France du Spatial" pour réussir les prochaines échéances internationales, à commencer par le prochain conseil ministériel de l’ESA en 2014. Je tiens à remercier l’ensemble de la filière spatiale pour sa mobilisation, notamment le CNES et le GIFAS, qui ont œuvré pour proposer au gouvernement les bases de ce comité de concertation. Cette vision doit conjuguer un cap à long-terme, avec une feuille de route vers Ariane 6 décidée en novembre 2012 au conseil de l’ESA à Naples, une constance dans les investissements en recherche fondamentale comme appliquée, dans l’industrie civile et militaire et une vigilance constante au maintien des expertises donc des emplois dans tous ces domaines, quelles que soient les adaptations nécessaires face à l’évolution du marché."

La ministre a réaffirmé le soutien du Gouvernement à la filière spatiale en annonçant que, dans le cadre du Programmes d'Investissements d’Avenir, inscrit dans le P.L.F. 2014, 50 millions d’euros seront fléchés sur le spatial.

En conclusion, le secteur spatial, qui bénéficie d’un investissement public annuel de plus de 2 milliards d’euros, amplifié par l'action européenne, sera renforcé avec la mise en place de ce comité CoSpace qui, pour la première fois dans notre pays, ressemblera tous les acteurs de la filière.

1ère publication : 4.09.2013 - Mise à jour : 26.09.2013

Vidéo de la réunion inaugurale

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés