Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Environnement, planète, univers

Environnement, planète, univers

Peter Higgs et François Englert, co-lauréats du Prix Nobel de physique 2013

Les lauréats du Prix Nobel de physique 2013

Les  physiciens Peter Higgs et François Englert viennent de se voir décerner le Prix Nobel de physique pour leurs travaux sur le boson de Higgs, mettant une nouvelle fois à l'honneur l'excellence de la recherche européenne.

Communiqué - 8.10.2013

Geneviève Fioraso adresse ses plus vives félicitations aux physiciens Peter Higgs et François Englert, co-lauréats du Prix Nobel de physique 2013 pour leurs travaux sur le boson de Higgs, en saluant également leur collègue aujourd’hui disparu, Robert Brout.

"J'ai été particulièrement heureuse de la décision du comité Nobel d'attribuer le Prix Nobel de physique 2013 à une grande avancée de la recherche fondamentale. Je tiens à associer à mes félicitations les chercheurs et équipes internationales du CERN, installés en France à Ferney-Voltaire.

Dès 1964, le physicien britannique Peter Higgs et les physiciens belges François Englert et Robert Brout avaient eu l’intuition admirable de l’existence d’un boson, baptisé depuis Boson de Higgs. Pour la communauté scientifique, c’est devenu la clef de voûte d’un "modèle standard" de la physique des particules, une vision du monde qui tente d’expliquer comment les différents éléments de l’univers interagissent entre eux, du plus petit au plus grand.

Il fallait cependant confirmer cette hypothèse théorique par l’observation du boson de Higgs. C’est ce qui a pu être fait au CERN, grâce au plus puissant accélérateur de particules au monde, le L.H.C.(Large Hadron Collider, ou Grand collisionneur de hadrons) et à la mobilisation de toutes les équipes internationales dont de très nombreuses équipes de la recherche publique française, C.N.R.S., C.E.A. et universités.

Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et moi avions d’ailleurs salué sur place en août 2012 le long cheminement de l’observation du boson de Higgs, fruit de la rencontre entre une recherche fondamentale d’excellence et de long terme et les innovations technologiques dont ont bénéficié les grands instruments scientifiques comme le CERN.

Je salue aussi toutes les entreprises françaises qui ont contribué à ces avancées technologiques, qui stimulent ainsi la montée en gamme de toute notre industrie et des services associés dans de nombreux domaines : matériaux, cryogénie, optique, micro et nano-électronique, capteurs, imagerie...

A travers ce prix prestigieux, c’est aussi l’excellence européenne, celle du CERN et de ses équipes, qui est récompensée. Ce prix Nobel nous rappelle l’enjeu que représentent les grands équipements internationaux de recherche et souligne que les découvertes scientifiques majeures sont de plus en plus issues de la créativité de chercheurs et d’équipes d’exception, alliée à la puissance de ces grands équipements scientifiques, que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est aujourd’hui d’autant plus fier de soutenir avec constance."

Publication : 8.10.2013

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés