Accueil >  Stratégie >  Stratégie Enseignement supérieur >  Stratégie numérique pour l'enseignement supérieur

Stratégie numérique pour l'enseignement supérieur

Ouverture de la plateforme France Université Numérique MOOC

Plateforme France Université Numérique

La première plateforme française de cours en ligne, France Université Numérique,proposera à toutes les personnes déjà inscrites (étudiants, salariés...) de suivre les 25 premiers MOOCs dès le début de 2014.

Communiqué - 29.10.2013
Geneviève Fioraso

La première plateforme française de cours en ligne, France Université Numérique, est désormais ouverte. Plus de 12 000 personnes se sont déjà inscrites pour suivre les 25 premiers MOOCs (Massive Open Online Courses) qui débuteront début 2014.

Les inscriptions se font directement sur la plateforme http://www.france-universite-numerique-mooc.fr.

Dés janvier, les étudiants, mais également les lycéens, les salariés, toutes les personnes désireuses d’apprendre et de se former, pourront suivre gratuitement, à leur rythme, des cours du Cnam, de l’Ecole Centrale Paris, de l’Ecole Polytechnique, de l’Institut Mines-Télécom, de SciencesPo., de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, de l’Université Montpellier 2, de l’Université Panthéon-Assas - Paris II, de l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense, du Centre Virchow-Villermé (collaboration entre Sorbonne Paris Cité et Université La Charité à Berlin), et prochainement les cours de mathématiques de Cédric Villani.

Alors que l’offre mondiale de formations en ligne est en plein essor, cette plateforme expérimentale vise à héberger les MOOCs proposés par les établissements d’enseignement supérieur français afin de permettre à tous les publics d’accéder à des cours variés et de qualité où qu’ils soient dans le monde. Le lancement de cette plateforme France Université Numérique est une des 18 actions de l’Agenda du numérique présenté le 2 octobre dernier par Geneviève  Fioraso.

Pour accompagner cette dynamique, 12 millions d’euros du programme des investissements d’avenir seront mobilisables sous forme d’appels à projets successifs pour soutenir le développement des MOOCs, en encourageant les établissements à recourir aux innovations des start-ups, éditeurs et entreprises françaises de la filière, dans une logique de partenariat public-privé. Par ailleurs, sur les 5 000 postes créés sur le quinquennat, 500 seront répartis pour accompagner les établissements et enseignants dans cette rénovation pédagogique numérique.

1ère publication : 29.10.2013 - Mise à jour : 16.04.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés