Accueil >  Innovation >  Transfert de technologies

Transfert de technologies

Mobiliser la recherche publique pour contribuer à l'innovation des entreprises

Visite de l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) © M.E.S.R./X.R.Pictures

A l'occasion d'un déplacement à l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) sur le thème des partenariats recherche-industrie, Geneviève Fioraso est revenue sur le bilan des mesures du plan transfert engagé il y un an par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Communiqué - 29.10.2013
Geneviève Fioraso

Album photos

 

Favoriser le transfert de la recherche publique pour contribuer à l'innovation

"Je veux mobiliser la recherche publique pour conforter la capacité d'innovation notamment des P.M.I.-P.M.E. et E.T.I. et contribuer au maintien et à la création d'emplois compétitifs par leur qualité !"

C'est le message porté par Geneviève Fioraso lors de son déplacement mardi 29 octobre à l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR), laboratoire mixte de l'Université Pierre et Marie Curie/C.N.R.S.. S'appuyant sur des équipes scientifiques pluridisciplinaires des sciences de l'ingénieur, des sciences et technologies de l'information, des neurosciences, l'ISIR mène des travaux de recherche de haut niveau et de nombreux projets collaboratifs avec l'industrie pour développer la filière robotique, l'une des 34 filières d'avenir portée par le ministère du Redressement productif.

Lors des échanges avec les équipes R&D d'Aldebaran Robotics, première société européenne de robots humanoïdes, Geneviève Fioraso a rappelé que "le redressement économique de la France impulsé par le Président de la République et le Premier ministre  s'appuie sur une politique volontariste en faveur de l'innovation et de la compétitivité par la qualité. Pour cela, la recherche publique doit être mobilisée. Le pacte national pour la croissance et la compétitivité précisait déjà que le "socle de toute politique en faveur de l'innovation passe par la recherche fondamentale, la recherche technologique, en partenariat avec les entreprises, et par le transfert de la recherche publique". C'est ce que font tous les pays, développés comme émergents. Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche engage depuis un an des actions pour rattraper notre retard en matière de transfert et de recherche technologique. Aux Etats-Unis, 20 % du P.I.B. correspond à des activités qui n'existaient pas il y a 40 ans et qui sont largement issues de la recherche publique. La qualité de notre recherche publique et notre volonté de développer les partenariats entre recherche publique et privée nous permettra de rattraper notre retard".

Le  plan transfert, engagé il y a un an, a déjà donné des résultats, qui seront présentés prochainement. Parallèlement, le 21 mai dernier, le M.E.S.R. a lancé un agenda stratégique de la recherche, avec 10 enjeux sociétaux, en phase avec le rapport Lauvergeon et les 34 filières industrielles.

Après la mise en place du statut de l'étudiant entrepreneur dès la rentrée 2014, avec une formation associée, des incubateurs (PEPITES) au cœur des pôles universitaires, après le renforcement de la recherche technologique trop faible dans notre pays, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, veut encourager toutes les initiatives de partenariats entre l'université et les entreprises, comme le prévoit la loi du 22 juillet 2013 et le plan transfert.

Cela s'accompagne du développement, dès le cycle licence, d'une culture de l'innovation et de l'entrepreneuriat : doublement des stages encadrés et de l'alternance, formations pluridisciplinaires, pédagogie du travail en équipe et du projet, diffusion du numérique, mise en place prochaine du Comité Sup-Emploi présidé par des industriels pour anticiper les emplois à venir et adapter les formations...

Les dispositions législatives prises par la loi relative à l'enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013 font par ailleurs l'objet de décrets et circulaires, en cours :

  • prise en compte de la valorisation et transfert de la recherche dans l'évaluation de la carrière des chercheurs, grâce à une voie nouvelle de promotion dans le décret statutaire des enseignants chercheurs promulgué au début de l'année 2014 ;
  • création du livre sur le transfert en cours de transmission au Conseil d'Etat ;
  • décret relatif au mandataire unique pour les brevets en co-propriété soumis à consultation en décembre ;
  • circulaire en cours pour le retour d'information des établissements publics sur leur gestion de la propriété intellectuelle, notamment pour la disposition législative sur l'exploitation préférentielle  des résultats de la recherche publique sur le territoire européen et par des P.M.E..

Comme l'a rappelé la ministre, "toutes ces actions en faveur du transfert, de la recherche partenariale et technologique, qui mobilisent l'enseignement supérieur et la recherche, s'inscrivent dans une démarche plus globale, fondée sur l'ouverture, le décloisonnement, l'interdisciplinarité, l'interaction constante entre l'amont et l'aval, au service de la création de produits et services innovants."

 

 

1ère publication : 29.10.2013 - Mise à jour : 5.02.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés