Accueil >  Stratégie >  Stratégie Innovation >  Plan national pour l'innovation

Plan national pour l'innovation

Un plan pour l'innovation qui passe par la formation et la recherche

Photonique© Université de Bretagne

Le plan national pour l’innovation présenté le 5 novembre 2013 comporte trois priorités : stimuler la culture de l'innovation dans l’enseignement supérieur, encourager les échanges entre laboratoires publics et privés, et fixer des priorités cohérentes.

Article - 5.11.2013

Le processus d’innovation est multiforme

Un an après le lancement du Pacte pour la croissance et la compétitivité, le plan national en faveur de l’innovation "Une nouvelle donne pour l’innovation" était porté par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique.
 
L’innovation est multiforme. Il n’y a pas un processus unique d’innovation. Elle est parfois tirée par les besoins du marché, les comportements des utilisateurs, les critères économiques, ce que les entreprises détectent le mieux. Elle est aussi poussée par les avancées technologiques et les ruptures nées de la recherche fondamentale de façon pas toujours prédictible : ces innovations naissent, pour la plupart, dans les organismes de recherche et les laboratoires des universités.

L’action du M.E.S.R. en faveur de l’innovation se décline en 3 axes

Le président de la République, François Hollande, comme le Premier ministre ont soutenu sans relâche le décloisonnement des efforts de recherche et d’innovation pour une meilleure coordination entre les acteurs. C’est le sens des écosystèmes territoriaux de recherche et d’innovation, les communautés d’universités et d’établissement mis en place dans la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013.

L’action du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche en faveur de la politique nationale d’innovation se décline en 3 axes.

Construire une société de progrès, ouvrant des perspectives aux nouvelles générations

Toutes ces actions, qui mobilisent l’enseignement supérieur et la recherche, en amont et en interaction avec le ministère du Redressement Productif et le ministère délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique, s’inscrivent dans une vision globale de l’innovation, fondée sur :

  • l’ouverture,
  • le décloisonnement, 
  • l’interdisciplinarité, 
  • l’interaction constante entre l’amont et l’aval, au service de la compétitivité par la qualité et de la création d’emplois innovants.


Au-delà de la montée en gamme des produits et services, elle vise à construire une société de progrès, de confiance, qui, au-delà du principe de précaution, ouvre des perspectives aux nouvelles générations. C’est le principe d’innovation.

1ère publication : 5.11.2013 - Mise à jour : 19.11.2014

Pacte pour la croissance et la compétitivité

"Le socle de toutes politiques en faveur de l’innovation passe par la recherche fondamentale, la recherche technologique, en partenariat avec les entreprises, et par le transfert de la recherche technologique"

Pacte national pour la croissance et la compétitivité présenté par le Premier ministre en novembre 2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés