Bizutage à l'Edhec de Lille : information judiciaire ouverte

G.Fioraso© M.E.S.R.

Suite à un acte de bizutage commis sur un étudiant de première année de l'Edhec à Lille, Geneviève Fioraso rappelle sa position ferme contre le bizutage et annonce qu'elle retire son parrainage à l'édition 2014 de la course croisière de l'Edhec.

Communiqué - 7.11.2013
Geneviève Fioraso

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Lille, suite au signalement d'un acte de bizutage sur un étudiant en première année de l'Edhec à Lille.
 
"Je tiens à condamner avec la plus grande fermeté ces comportements indignes et inacceptables et adresse tout mon soutien au jeune étudiant, grièvement blessé. J'attends de la justice qu'elle détermine les responsabilités de chacun pour en tirer toutes les conséquences.

Je tiens à rappeler ma position ferme contre le bizutage, qui porte atteinte à la dignité de la personne humaine et constitue un délit. Je rappelle aux chefs d'établissements et présidents d'universités leurs responsabilités, leur devoir de vigilance même lorsque les événements d'intégration sont organisés hors des locaux de l'établissement et la demande du Ministère d'accompagner au mieux tout au long de l'année les étudiants dans l'organisation d'événements festifs, et ce afin de prévenir les phénomènes de surconsommation d'alcool et tout bizutage. J'avais envoyé un courrier en ce sens, dés le mois de juillet, aux proviseurs, chefs d'établissements et présidents d'université, en rappelant la loi."

La ministre a toujours soutenu l'engagement bénévole et les initiatives étudiantes. Mais aujourd'hui, compte tenu de la gravité des faits, la Ministre a pris la décision de retirer son parrainage à l'édition 2014 de la course croisière de l'Edhec.

 

Publication : 7.11.2013

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés