Enseignement supérieur

Pôle universitaire de Guyane : nomination d'une administratrice provisoire

Pôle universitaire de Guyane© M.E.S.R./Guyane campus de Troubiran

Geneviève Fioraso a nommé Anne Corval administratrice provisoire du pôle universitaire de Guyane. Elle prend ses fonctions le 8 novembre 2013.

Communiqué - 8.11.2013
Geneviève Fioraso

Confirmant les engagements pris par le gouvernement après le retour d'une mission d'un médiateur et d'une inspectrice de l'I.G.A.E.N.R. sur place, Geneviève Fioraso a nommé Madame Anne Corval, Directrice de recherche C.N.R.S.en Guyane, administratrice provisoire du pôle universitaire de Guyane.

"Cette décision de mise en place d'une administration provisoire est une procédure tout à fait exceptionnelle et qui le restera", comme le rappelle la ministre. "Elle était indispensable pour rétablir un dialogue aujourd'hui bloqué et l'ordre public, aujourd'hui entravé." La procédure utilisée se fonde sur l'article  L 719-8 du code de l'éducation.

L'administratrice provisoire bénéficiera du conseil officiel de Christian Forestier, chargé de mission à cet effet, qui avait assuré la première mission de médiation.

Anne Corval prend ses fonctions le vendredi 8 novembre. Sa mission, précisée par arrêté et lettre de mission, consiste en la mise en place d'un directoire, la refondation de la gouvernance du pôle, l'engagement de consultations pour le projet d'Université de Guyane, ainsi que l'établissement, en concertation avec la communauté universitaire et avec les élus nationaux, régionaux, départementaux et locaux de Guyane, d'un calendrier du projet, ainsi que la préparation des textes règlementaires et législatifs associés.

Cette nomination fait suite aux décisions que le gouvernement avait prises pour répondre aux demandes exprimées par la communauté universitaire de Guyane et aux attentes de la jeunesse guyanaise, décisions transmises aux membres du pôle universitaire de Guyane par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche le vendredi 1er novembre et prises en toute transparence avec la présidente de l'université Antilles Guyane et les représentants de l'Etat sur place.

La loi du 22 juillet 2013 modifie la gouvernance des universités ainsi que les possibilités de regroupements entre elles. L'université des Antilles-Guyane doit adapter ses statuts en conséquence. Cette adaptation passera par la rédaction d'une ordonnance qui devra tenir compte de la situation induite par l'évolution rapide du pôle de Guyane. Une très large concertation sera mise en place à l'initiative de l'université Antilles Guane, avec le soutien des recteurs des académies concernées.

Après avoir consulté largement les élus de Guyane, Geneviève Fioraso recevra au cours de la semaine prochaine l'ensemble des élus de Guadeloupe et de Martinique pour évoquer l'avenir de l'université Antilles Guyane et tout particulièrement de ses deux pôles antillais.

Publication : 8.11.2013

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés