Accueil

ESPE, mise en place des écoles supérieures du professorat et de l'éducation

Communication en Conseil des ministres
Plusieurs étudiants en amphi© M.E.N.E.S.R./PICTURETANK

Le ministre de l'éducation nationale et la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche ont présenté, en Conseil des ministres du 27 novembre 2013, une communication relative à la mise en place des écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE).

Parlement et Institutions - Publication : 27.11.2013
Geneviève Fioraso - Vincent Peillon

Parce que la formation des enseignants est un facteur déterminant de la réussite de tous les élèves et de l'amélioration du système éducatif de la France, trente écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) ont été créées au 1er septembre au sein d'une université ou d'une communauté d'universités et établissements. Leurs directeurs et leurs conseils auront été mis en place pour le tout début de l'année 2014.

 

Ces ESPE préparent à des diplômes à vocation professionnelle, les nouveaux masters "Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation" (MEEF), qui garantissent à la fois l'acquisition des compétences disciplinaires et des savoir-faire professionnels de haut niveau.

 

La formation dans les ESPE prend appui sur de nouveaux référentiels de compétences des métiers du professorat et de l'éducation et prépare les futurs enseignants à la diversité de leurs missions : excellence disciplinaire, maîtrise des pratiques pédagogiques, accueil des élèves en situation de handicap, utilisation des outils numériques, travail en équipe, participation à la vie d'un établissement.

 

Les ESPE sont animées à la fois par des universitaires et par des professionnels de terrain, issus notamment du premier et du second degré de l'éducation nationale, de façon à donner sa pleine dimension professionnalisante à la formation délivrée.

 

À compter de la prochaine session de concours, une année de stage rémunérée et professionnalisante pour les futurs enseignants sera rétablie. Elle se déroulera, en alternance, dans les ESPE, après la réussite aux nouveaux concours, désormais ouverts aux étudiants dès la première année de master. Les étudiants qui débutent cette formation renouvelée cette année prendront un service à temps plein à la rentrée 2015.

 

Un comité de suivi, associant acteurs de la réforme et personnalités qualifiées, sera installé le 29 novembre. Il aura pour mission d'apprécier la mise en œuvre de la réforme, de valoriser les bonnes pratiques et de proposer des améliorations. Ces premières mesures ont déjà porté leurs fruits en termes de renforcement de l'attractivité du métier d'enseignant : hausse de 29% des inscrits aux concours de recrutement de la session 2014 par rapport à la session 2013, progression de 50% des effectifs d'étudiants inscrits en première année de master MEEF.

 

La mise en place d'une formation des enseignants de haute qualité et à forte dimension professionnelle constitue pour l'éducation nationale, comme pour l'enseignement supérieur et la recherche, une des grandes réformes du quinquennat qui vient concrétiser un engagement fort du Président de la République.


Source : elysee.fr

Publication : 27.11.2013
Retour haut de page