Accueil >  Stratégie >  Stratégie Enseignement supérieur >  Comité Sup'Emploi

Comité Sup'Emploi

Installation du comité Sup'Emploi

Instance de dialogue et de réflexion stratégique, le comité Sup'Emploi installé le 9 décembre, vise à renforcer le dialogue et les synergies entre l'enseignement supérieur et son environnement socio-économique. Les 22 membres de ce comité auront pour missions d'améliorer l'insertion professionnelle des jeunes et de faire contribuer l'enseignement supérieur au redressement du pays et à sa compétitivité.

Communiqué - 9.12.2013
Geneviève Fioraso

 

Organisation du comité Sup'Emploi

 

Geneviève Fioraso a installé  le comité Sup'Emploi lundi 9 décembre.

Instance de dialogue et de réflexion stratégique, placé auprès de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ce comité est co-présidé par deux chefs d'entreprises : Françoise Gri, Directrice générale du groupe Pierre et Vacances - Center Parcs, ex-présidente de Manpower France, et Henri Lachmann, vice-président administrateur référent de Schneider Electric S.A..

Composé de personnalités qualifiées, reconnues pour leurs compétences, leurs expériences, ou leurs travaux, ce comité vise à renforcer le dialogue et les synergies entre l'enseignement supérieur et son environnement socio-économique, avec un double objectif : améliorer l'insertion professionnelle des jeunes et faire contribuer l'enseignement supérieur au redressement du pays et à sa compétitivité.

Lors de cette installation, la ministre a confié une première lettre de mission pour les mois à venir autour de trois sujets prioritaires, en réponse à certains des enjeux du débat public et en lien avec l'actualité législative :

  • Anticiper les métiers et les formations de demain, en menant un premier travail d'analyse sur la filière du numérique et de l'informatique. Le numérique est en effet une filière créatrice d'emplois où les mutations technologiques sont rapides. Cela demande à la fois un travail d'anticipation et d'adaptation permanent de la part de l'offre de formation de l'enseignement supérieur et un accompagnement des salariés pour la formation tout au long de la vie.
  • Agir pour l'insertion professionnelle en proposant un plan d'actions pour développer l'alternance et les stages encadrés dans 
l'enseignement supérieur.
  •  Placer l'enseignement supérieur au cœur de la formation tout au long de la vie. La formation tout au long de la vie a été reconnue pour la première fois comme une mission de l'enseignement supérieur et de la recherche dans la loi du 22 juillet 2013. L'enjeu désormais est de mettre en place l'organisation, les formations, les politiques d'établissements correspondantes.

Comme l'a précisé la ministre, "l'enseignement supérieur est au service des jeunes et de leur avenir. Il porte aussi une responsabilité vis-à-vis de la société et de ses besoins en emplois, en qualification, en innovation. Mon ambition, celle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, c'est d'inscrire l'action de l'enseignement supérieur et de la recherche au cœur du projet de redressement économique national que conduit le Gouvernement. C'est tout l'enjeu de ce comité Sup'Emploi."

Composition du comité Sup'Emploi

 

Henri Lachmann, Vice-président administrateur référent de Schneider Electric SA

Françoise Gri, Directrice générale du groupe Pierre et Vacances - Center Parcs

Membres

George Asseraf, Inspecteur général de l'administration de l'Education nationale, directeur de l'ONISEP

Muriel Pénicaud, Directrice générale des ressources humaines chez Danone

Luc-François Salvador, Président du groupe Sogeti France

Christophe Lecante, Président du conseil d'administration de l'Institut des hautes études pour la science et la technologie, président de la société TecKnowMetrix

Geneviève Bel, Vice-présidente de la C.G.P.M.E. nationale

Corinne Margot, Directrice des ressources humaines et de la communication du groupe SOITEC

Jean-Louis Bancel, Président du Crédit Coopératif

Sophie Binet, conseillère principale d'éducation en lycée professionnel, membre du bureau confédéral de la C.G.T. 

Thierry Cadart, enseignant en mathématiques, secrétaire national de la C.F.D.T. chargé de la réforme de l'Etat et de la décentralisation

Gilles Roussel, Président de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée

Alain Bravo, Président du réseau national de recherche en télécommunications et de la SEE (société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication)

Anne Aubert, vice-présidente Orientation, réussite et insertion professionnelle de l'université de la Rochelle

Jean-Marie Filloque, chargé de mission pour la formation tout au long de la vie (F.T.L.V.) au PRES Université européenne de Bretagne

Emmanuel Zemmour, étudiant en master d'économie à l'E.N.S. de Paris, président de l'Union nationale des Étudiants de France (UNEF)

Claire Guichet, étudiante en master 2 Études Politiques à l'université Paris II Panthéon-Assas,  représentante de la FAGE au sein du Conseil économique, social et environnemental

Olivier Faron, administrateur général du CNAM (conservatoire national des arts et métiers)

Laurent Beauvais, président P.S. de la région Basse-Normandie et président de la commission enseignement supérieur de l'A.R.F. (Association des régions de France)

Jean-Pierre Boisivon, professeur émérite à l'université Paris 2 Panthéon-Assas

Pascal Morand, directeur général adjoint de la Chambre de commerce et d'industrie de la région Île-de-France

Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne


 

Publication : 9.12.2013

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés