Horizon 2020

Horizon 2020 : lancement du programme européen pour la recherche et l'innovation

Lancement du programme européen Horizon 2020© M.E.S.R./X.R.Pictures

Ce lundi 16 décembre 2013, à la Sorbonne, Geneviève Fioraso a donné le coup d'envoi d'Horizon 2020, le nouveau programme 2014-2020 pour la recherche et l'innovation de l'Union européenne. Horizon 2020 recentre les financements sur trois priorités : l'excellence scientifique, la primauté industrielle, les défis sociétaux.  Entrée en vigueur : 1er janvier 2014.

Communiqué - 16.12.2013


Ce lundi 16 décembre, à la Sorbonne, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a lancé le nouveau programme cadre pour la recherche et l'innovation Horizon 2020, en présence d'Androulla Vassiliou
, commissaire européenne à l'éducation, la culture, le multilinguisme et la jeunesse, de M. Robert Jan Smits, Directeur Géneral de la Recherche et de l'Innovation, représentant Mme Maire Geoghegan Quinn, commissaire européenne à la recherche, de Dainius Pavalkis, ministre de l'Education et de la Science, représentant la présidence lituanienne et d'Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Français de l'étranger.

Enjeux du programme Horizon 2020

Nouveau programme de financement de la recherche et de l'innovation de l'Union européenne pour la période 2014-2020, Horizon 2020 couvre l'ensemble de la chaîne de l'innovation, depuis l'idée jusqu'au marché. Avec 79 milliards d'euros, les crédits orientés vers la recherche et l'innovation ont augmenté de 20 % par rapport au 7ème programme cadre, notamment grâce à une action très forte menée par le Président de la République et le Gouvernement au nom du Pacte pour la croissance européenne. 

Mobilisation de la France pour la recherche et l'innovation

Comme l'a souligné la ministre : "ce nouveau programme est une opportunité pour la France qu'il faut absolument saisir". La ministre a appelé les chercheurs, ingénieurs, entrepreneurs, collectivités à répondre davantage aux appels à projets européens notamment dans les domaines stratégiques pour notre pays, pour sa compétitivité, pour l'emploi comme l'environnement, la sécurité alimentaire, les biotechnologies, le big data, la cybersécurité, l'espace, l'aéronautique, la micro et nanoélectronique, le calcul haute performance, les maladies neuro-dégénératives, la lutte contre les pandémies, etc.

La France a reculé dans sa participation aux projets européens : les participants français obtiennent seulement 11,6% du total du budget alloué au titre du 7e P.C.R.D.T. quand elle contribue au budget de l'Union européenne à hauteur de 16,4%. Pour un euro investi par la France, les acteurs français en reçoivent 0,7 au lieu de 0,8 au cours du 6e P.C.R.D.T. Pourtant, la qualité des projets français n'est pas en cause. Le taux de succès français, de 25,5%, aux appels à propositions, est l'un des plus élevés de l'Union européenne.

Alors que la France se classe au 6ème rang mondial pour la recherche scientifique et seulement entre le 15ème et 20ème rang pour l'innovation, la ministre a encouragé les acteurs à répondre en plus grand nombre aux appels à projets liés à l'innovation.

Agenda France Europe 2020

La ministre a rappelé l'engagement du Gouvernement, qui s'est traduit par le lancement d'un Agenda France Europe 2020, agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l'innovation, conçu en synergie et en complémentarité avec Horizon 2020. Les priorités de l'Agenda France Europe 2020, inscrites dans la loi relative à l'enseignement supérieur et la recherche, sont fondées sur les grands défis sociétaux et à l'affirmation de la nécessité d'une recherche fondamentale et technologique d'excellence, indispensable au redressement industriel et à la compétitivité de la France.

Comme l'a rappelé la ministre, "donner un avenir aux jeunes européens, trop touchés par le chômage, passe par un investissement collectif dans l'éducation, la formation initiale et tout au long de la vie, la recherche, son transfert vers l'industrie et la société. Cela suppose de croire dans un avenir de progrès durable et partagé et de retrouver le goût de l'invention, de l'audace et de la coopération. Le Pacte pour la Croissance est une inflexion positive de la politique européenne et soutient cet élan et cette vision porteurs d'avenir. Sachons, ensemble, y contribuer et retrouvons le goût d'entreprendre."

 Les étoiles de l'Europe

Lors de cette manifestation, la ministre a également décerné 12 Etoiles de l'Europe, aux équipes françaises ayant fait ce choix de l'Europe, ayant coordonné des projets exemplaires dans le cadre du programme-cadre de recherche et d'innovation.

Consulter les meilleurs moments

>http://www.flickr.com/apps/slideshow/show.swf?v=138195">http://www.flickr.com/apps/slideshow/show.swf?v=138195" allowFullScreen="true" flashvars="offsite=true&lang=fr-fr&page_show_url=/photos/ministere-enseignementsup-recherche/sets/72157638763285543/show/&page_show_back_url=/photos/ministere-enseignementsup-recherche/sets/72157638763285543/&set_id=72157638763285543&jump_to=" width="490" height="368">

1ère publication : 16.12.2013 - Mise à jour : 19.03.2015

Vidéos

 
Lancement du programme européen Horizon 2020

 

Discours de Geneviève Fioraso

 

Discours de Dainius Pavalkis

 

 

Discours d'Androulla Vassiliou

 

Discours de Robert-Jan Smits

 

Remise du prix des Etoiles

Les étoiles de l'Europe

Les trophées des Étoiles de l'Europe mettent en lumière des équipes de chercheur-e-s et leur coordinat-eur-rice pour leur engagement européen et leur travail de coordination de projets.

Les étoiles de l'Europe 

Ouvrir la brochure feuilletable

Télécharger le P.D.F.

Contact

Delphine Chenevier
01.55.55.84.24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés