Accueil >  Stratégie >  Stratégie Enseignement supérieur >  Stratégie numérique pour l'enseignement supérieur

Stratégie numérique pour l'enseignement supérieur

Un nouveau plan d'actions pour développer les MOOCs en France

Home-france université numérique

Lancement d'une deuxième vague de MOOCs, développement de MOOCs francophones, 8 millions d'euros consacrés au financement de l'équipement des campus en "fabrique de MOOCs " et au soutien à l'offre de MOOCs en formation continue : tels sont les points forts du plan d'action de G.Fioraso, présenté le 14 janvier 2014, pour développer les MOOCs en France.

Dossier de presse - 14.01.2014

Le lancement de France Université Numérique

Le 2 octobre 2013, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a lancé la première plateforme numérique française de MOOCs, France Université Numérique. Cette plateforme est une des 18 actions de l'agenda numérique mis en place par la ministre pour développer le numérique dans l'enseignement supérieur et la recherche.

Deux enjeux sont à l'origine du lancement de France Université Numérique

La réussite étudiante

Comme le souligne la ministre "former une jeunesse dynamique, mobile, ouverte sur le monde est indispensable parce que le niveau de qualification universitaire de la population d'un pays est un déterminant essentiel de sa compétitivité par la qualité". Le numérique, par les innovations  pédagogiques qu'il introduit, est un des outils clés pour démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur, pour favoriser la réussite de tous les étudiants, notamment en premier cycle.

La formation tout au long de la vie

Dans un monde en mutation permanente, aux évolutions technologiques constantes, les métiers d'aujourd'hui ne seront plus ceux de demain : il faudra se former tout au long de la vie. Le numérique est un des outils qui permettra de répondre à ces besoins immenses en matière de formation continue.

Alors que l'offre mondiale de formation en ligne est en plein essor, la France a souhaité développer les MOOCs de ses établissements d'enseignement supérieurs. Aux Etats-Unis, 80 % des établissements américains mettent des cours en ligne, contre seulement 3 % des universités françaises. Depuis le 2 octobre 2013, les universités comme les écoles ont une plateforme nationale à forte visibilité pour héberger leurs MOOCs et permettre à tous les publics d'accéder à des cours variés et de qualité où qu'ils soient dans le monde.

France Université Numérique : une dynamique engagée

Le 4 décembre, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est vue remettre par Claude Bartolone, Président de l'Assemblée Nationale, le prix de la Performance publique de l'année d'Acteurs Publics pour France Université Numérique.

France Université Numérique est en effet un succès. En trois mois ce sont plus de 88 000 personnes qui se sont inscrites pour suivre un des 25 MOOCS proposés sur la plateforme France Université Numérique.

  • plus de 3 300 inscrits en moyenne par MOOC
  • près de 14 000 inscrits au MOOC "du manager au leader " porté par le CNAM, près de 6 000 au MOOC de l'Université Paris Défense "philosophie et modes de vie " et plus de 5 000 inscrits au MOOC de Sciences Po Paris "espace mondial"
  • 86% des inscrits sont en France, 7% en Afrique et 5% issus du continent américain.

Pour mettre en place ces premiers MOOCS sur France Université Numérique, c'est tout un réseau qui s'est mobilisé, sur les campus : 168 représentants désignés dans 129 universités, écoles et regroupements pour accompagner les concepteurs de MOOCs, pour les former.

Ce travail se fait dans le souci d'inscrire la plateforme France Université Numérique dans l'écosystème d'innovation français, pour que la dynamique engagée bénéficie à l'emploi. Ainsi, la plateforme est basée sur Dailymotion pour l'hébergement des vidéos. Des accords sont en cours avec des entreprises françaises pour le sous-titrage automatique des vidéos et la traduction multilingue. Plus globalement, un dialogue est établi avec l'écosystème privé afin de développer les collaborations et expérimentations dans ce secteur en pleine évolution et révolution, au niveau des technologies comme des modèles économiques.

Le démarrage des premiers MOOCs en France

Dès le 16 janvier 2014, les étudiants, mais également les lycéens, les salariés, les demandeurs d'emploi, toutes les personnes désireuses d'apprendre et de se former, pourront suivre gratuitement et à leur rythme, les 8 premiers MOOCs sur France Université Numérique. D'ici 3 semaines, ce sont 18 MOOCs qui auront commencé.

Liste des huit premiers MOOCs :

  • "Éléments de santé au travail pour les ingénieurs et managers ", du CNAM
  • "Introduction aux technologies des médias interactifs numériques ", du CNAM
  • "Comprendre le transmédia storytelling ", de l'Université Bordeaux 3
  • "Fondamentaux en statistique ", du Centre Virchow-Villermé
  • "La Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives ", de l'Université Paris Ouest Nanterre
  • "Philosophie et modes de vie ; de Socrate à Pierre Hadot et Michel Foucault ", de l'Université Paris Ouest Nanterre
  • "Dans le secret des rouages de l'Etat occidental : décryptage du droit constitutionnel ", de l'Université Panthéon-Assas Paris II
  • "Espace mondial ", de Sciences Po Paris

Un nouveau plan d'actions pour développer les MOOCs en France

Fort du succès des premiers MOOCs et de la mobilisation des équipes sur les campus, la ministre a souhaité lancer un nouveau plan d'actions pour développer l'offre de formation numérique.

Une 2ème vague de MOOCs

En 2014, H.E.C., l'E.N.S. Cachan, l'E.N.S. Lyon, l'École des Mines d'Alès, le groupe INSA, Grenoble I.N.P., l'université Joseph Fourier de Grenoble, l'université Toulouse 2 Le Mirail, l'université de Lorraine, l'université de Strasbourg, Paris 1 Panthéon Sorbonne, l'université Paris Sud, vont rejoindre France Université Numérique. 

Au total, ce sont près d'une trentaine de nouveaux MOOCS qui viendront compléter l'offre de France Université Numérique :

  • un MOOC à destination des équipes pédagogiques pour leur apprendre la conception de MOOCs sera lancé par l'E.N.S. Cachan
  • un MOOC à destination des étudiants des ESPE sur l'enseignement et la formation avec le numérique sera porté par les E.N.S. Cachan et Lyon
  • une collection de MOOCs autour de la thématique "compétences numériques et C2i" (Certification informatique et internet) est porté par un collectif d'enseignants-chercheurs issus de plusieurs universités françaises
  • mais aussi des MOOCs sur la carte à puce, le droit d'auteur, la physiologie, le droit civil, etc.

Pour produire de nouveaux MOOCs, expérimenter et développer différentes technologies, les établissements et acteurs privés pourront bénéficier d'un financement de 12 millions d'euros du Programme d'Investissements d'Avenir. Le premier appel à projet sera lancé au 2ème trimestre 2014. Ces appels favoriseront la constitution de consortiums associant établissements et entreprises de l' économie numérique.

France Université Numérique continuera également à jouer son rôle d'accompagnement, avec la formation des équipes pédagogiques et d'animation. Un "MOOCAMP " ou journée d'ateliers créatifs sur les MOOCs s'est ainsi tenu samedi 11 janvier dernier, à Paris, au Centre de Recherches Interdisciplinaires dirigé par François Taddeï. Encadrés par des experts, les participants ont travaillé en équipe sur l' élaboration de prototypes de MOOCs. Les MOOCAMPS devraient se décliner régionalement.

Le développement de MOOCs francophones

La révolution numérique ne se joue pas sur le seul terrain national. Le développement des MOOCs dans les dix prochaines années redéfinira la carte universitaire internationale. C'est pourquoi la France a un rôle important à jouer, à la hauteur de la qualité de son enseignement et de sa recherche, à la hauteur aussi de son histoire universelle, en termes de coopération avec les pays en développement et les pays francophones.

La diffusion de cours en ligne, en français, demeure une expression forte de sa politique en faveur de la francophonie.

Des accords-cadres de collaboration sont en préparation avec le Mali, la Tunisie, Haïti, le Québec (hébergement, apport d'expertise, développement de MOOCs, etc.).

Un partenariat a d'ores et déjà été signé avec l'Agence Universitaire de la Francophonie portant sur :

  • la promotion et le développement d'une offre francophone de MOOCs
  • la mise en relation des établissements du Nord et du Sud pour concevoir des MOOCs
  • un travail de réflexion sur la certification en s'appuyant sur les campus de l'A.U.F.

Enfin, plusieurs MOOCS sont prévus pour 2014, en s'appuyant sur les réseaux et partenariats existants : deux MOOCs portés par l'Académie des Sciences sur les mathématiques et la biologie associeront des professeurs africains et un MOOC sur le paludisme porté par le professeur Doumbo, un des spécialistes internationaux du paludisme, associera les universités de Bamako et de Marseille (Pr Didier Raoult).

Huit millions euros pour soutenir la création et le développement des MOOCs

En complément des 12 millions d'euros de financement prévus au titre du Programme d'Investissements d'Avenir, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a décidé de consacrer 8 millions d'euros sur 2014 pour :

  • financer l'équipement des campus en "fabrique de MOOCs "
  • et soutenir le développement d'une offre de MOOCs en formation continue

Le lancement d'un appel à projet "CréaMOOC "

Un appel à projet "CréaMOOC " d'un montant de 3 millions d'euros va être lancé par le Ministère, avant l'été, pour financer l'équipement de "fabrique de MOOCS " sur les campus. Il s'agit de doter chacune des futures COMUE (Communauté d'université) d'un studio de tournage équipé, accessible aux différents établissements. Le financement viendra couvrir les coûts de matériel et d'aménagement des différents espaces de tournage. Les personnels dépendront des établissements, qui pourront bénéficier d'un soutien du Ministère au titre des 1 000 créations d'emplois par an.

La création d'un Fonds de financement de MOOCs à destination de la formation professionnelle

Les premières inscriptions sur la plateforme France Université Numérique montrent l'attente forte en matière de formation continue, dans un monde en pleine mutation où les métiers évoluent très rapidement : près de 14 000 inscrits au MOOC "du manager au leader " porté par le CNAM.

Afin de développer l'offre de formation professionnelle des établissements d'enseignement supérieur (moins de 5 % dans un marché évalué à plus de 20 milliards d'euros), le Ministère crée un fonds de 5 millions d'euros pour co-financer la production de MOOCs à destination de la formation professionnelle. Avec un objectif de co-financement à 50 % des MOOCs produits par les établissements, c'est ainsi au total jusqu' à 10 millions d'euros qui seront mobilisés sur cette thématique.

L'objectif : trouver le modèle économique qui permette la reconstitution des fonds pour investir de façon pérenne.

 

 

1ère publication : 14.01.2014 - Mise à jour : 27.04.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés