Open Data Enseignement supérieur et Recherche

Open Data : la démarche du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Étudiants devant un ordinateur© M.E.S.R./PICTURETANK

Le M.E.N.E.S.R. poursuit le déploiement de sa stratégie numérique pour l'enseignement supérieur et la recherche : il propose aujourd'hui la première plateforme ministérielle de mise à disposition de données (open data) sous licence libre. En facilitant l'accès de ses données aux citoyens, chercheurs, étudiants, journalistes, développeurs, entreprises, etc.,  il soutient et accompagne les projets innovants adaptés aux grands enjeux sociétaux.

Article - 23.04.2014

 

La première plateforme Open Data ministérielle

Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (M.E.N.E.S.R.)  propose aujourd'hui la première plateforme ministérielle de mise à disposition de données sur l'enseignement supérieur et la recherche. Par la mise à disposition d'un vaste ensemble de données réutilisables, le M.E.N.E.S.R. s'engage dans le développement d'une expertise partagée sur l'enseignement supérieur et de la recherche. En plaçant l'Open Data au cœur de la stratégie de modernisation de son action, le ministère souhaite également encourager l'innovation et le développement économique.

Cette démarche, première en son genre, s'inscrit dans les orientations gouvernementales en matière d'Open Data, formalisées dans la feuille de route sur l'Open Data. Le ministère participe à la réalisation des engagements pris par la France dans le cadre de la Charte du G8 pour l'ouverture des données publiques, signée en novembre 2013.

Les jeux de données sous licence ouverte sont synchronisés avec la plateforme interministérielle data.gouv.fr animée par la mission Etalab.

Infographie plateforme Open Data ESR

Télécharger l'infographie

Download computer graphics

Quatre grands principes guident la stratégie d'ouverture des données du M.E.N.E.S.R.

Transparence

Proposer des jeux de données stratégiques librement exploitables pour comprendre l'enseignement supérieur et la recherche et fédérer cette offre au sein d'un espace dédié.

Qualité

Proposer des jeux de données fiables, pérennes, historisés, répondant à des standards techniques élevés (usage de référentiels officiels permettant d'interpoler les données avec d'autres jeux, documentation).

Performance

Donner à tous un outil performant de traitement des jeux de données (filtres, formats ouverts, prévisualisation cartographique, ...).

Accompagnement

Faciliter la prise en main des données mises à disposition par la mise à disposition concomitante aux jeux de données d'exemples de réutilisation de celles-ci en versions numériques dynamiques ou sous forme de notes, rapports, data visualisations.

Données en format ouvert enseignement supérieur et recherche

Les jeux de données sur la plateforme Open data Enseignement supérieur et recherche

Principaux établissements d'enseignement supérieur, liste des écoles doctorales accréditées, effectifs d'étudiants inscrits dans les établissements et les formations de l’enseignement supérieur,  Implantations et parcours MEEF proposés dans les ESPE, les bénéficiaires de la prime d'excellence scientifique, les moyens consacrés à la R&D, etc. Retrouvez l'intégralité des jeux de données sur data.enseignementsup-recherche.gouv.fr 

Éditions numériques et interactives de publications statistiques

L'Atlas régional des effectifs étudiants et  l'État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France préfigurent un mouvement plus large de modernisation de la diffusion des études, analyses, statistiques et sources de référence liées à l'activité du ministère dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ce mouvement constitue la traduction d'une volonté de favoriser la transparence dans la conduite et le suivi des politiques publiques, d'améliorer la qualité du service proposé aux usagers et de moderniser ses processus internes.

Data visualisations ou utilisations des données

Tableaux de bord de l'enseignement supérieur, données du 7ème P.C.R.D.T., taux d'insertion professionnelle des diplômés 2010, etc. Retrouvez toutes les utilisations de nos datas

Autres utilisations possibles des données proposées

  • Collectivités territoriales et agence d'urbanisme : intégrer l'ESR à la ville de demain. Citons l'exemple de Rennes Métropole avec la mise en place d'un observatoire local de l'enseignement supérieur et de la recherche pour contribuer aux réflexions sur la place de l'enseignement supérieur et de la recherche dans la ville. Plus d'infos sur le site de la métropole de Rennes
  • Géomarketing : adopter une stratégie d'implantation d'une enseigne dédiée à la cible "jeunes"
  • Aide à l'orientation : faciliter l'émergence de nouveau service à destination des étudiants (caractérisation des campus...)
  • Veille stratégique : faciliter le suivi de l'activité des établissements d'enseignement supérieur et de recherche (liste qualifiée d'établissement avec site web, comptes réseaux sociaux officiels, identifiant Wikidata, Freebase...)
  • Navigation : enrichir des outils de navigation de type GPS par la mise à disposition de listes de points d'intérêt
  • Formation : Proposer des jeux de données réutilisables pour des activités pédagogiques (TD de statistique, économie, sociologie, mathématiques, informatique)
  • Recherche : faciliter l'accès des chercheurs aux données sur l'enseignement supérieur et la recherche

Cadre légal de la diffusion des informations publiques

L'accès aux données publiques est un droit accordé aux citoyens, associations, entreprises qui peuvent en faire leur propre usage y compris commercial.

Le 17 juillet 1978, la loi CADA (Commission d'accès aux documents administratifs) impose la tenue d'un répertoire des données publiques porté à la connaissance des usagers.

Transposé d'une directive européenne du 17 novembre 2003 sur la réutilisation des données publiques, le décret du 30 décembre 2005, en application de l'ordonnance du 6 juin 2005 qui révise la loi du 17 juillet 1978, précise les modalités d'application et permet une réutilisation des données à des fins commerciales ou non.

Les données publiques, financées par l'impôt doivent pouvoir être réutilisées par d'autres acteurs, au profit de la qualité des services, de la croissance économique, de la connaissance du débat démocratique. La loi crée un droit opposable, une administration ne peut refuser de transmettre une donnée ni de la voir réutilisée. En cas de refus, le demandeur peut saisir la CADA.

Le décret du 21 févier 2011 porte sur la création d'une mission Etalab, chargée de la mise en place d'un portail unique interministériel des données publiques. La plateforme data.gouv.fr ouverte le 5 décembre 2011 est destinée à rassembler et mettre à disposition l'ensemble des informations publiques de l'État.

La législation définit les informations qui peuvent être rendues publiques et celles qui ne le peuvent pas : les données doivent être non-nominatives, ne pas relever de la vie privée ni de la sécurité qui garantit dans l'intérêt de la concurrence le secret des affaires.

Glossaire

Fréquence des mises à jour

 Fréquence de mise à jour d'un fichier en téléchargement ou en référencement sur le portail.

Format de données

API Application Programming Interface

L'API ou interface de programmation, est un ensemble normalisé de classes, de méthodes ou de fonctions qui sert de façade par laquelle un logiciel offre des services à d'autres logiciels. Elle est offerte par une bibliothèque logicielle ou un service web, le plus souvent accompagnée d'une description qui spécifie comment des programmes consommateurs peuvent se servir des fonctionnalités du programme fournisseur.

CSV (Comma-separated values)

Format informatique ouvert représentant des données tabulaires sous forme de valeurs séparées par des virgules.

SHP (Shapefile)

Format de fichier issu du monde des Systèmes d'Informations Géographiques (SIG). Initialement développé par ESRI pour ses logiciels commerciaux, ce format est désormais devenu un standard de facto, et largement utilisé par un grand nombre de logiciels libres ou propriétaires. Il contient toute l'information liée à la géométrie des objets décrits, qui peuvent être des points, des lignes et des polygones.

JSON (JavaScript Object Notation)

C'est un format de données textuelles, générique, dérivé de la notation des objets du langage JavaScript. Il permet de représenter de l’information structurée comme le permet XML par exemple. Créé par Douglas Crockford entre 2002 et 2005, il est décrit par la RFC 4627 de l’IETF.

Jeu de données

Unité de publication qui est soit un fichier soit un ensemble de fichiers se rapportant au même sujet.

Licence

Conditions d'utilisation d'un jeu de données. Elle a pour but de favoriser le partage d'informations et la protection des utilisateurs potentiels.

Logo-licence-ouverteDans le cadre de la politique du Gouvernement en faveur de l'ouverture des données publiques (Open Data), Etalab a conçu la Licence Ouverte / Open Licence. Cette licence facilite et encourage la réutilisation des données publiques mises à disposition gratuitement. Depuis novembre 2011, la Licence Ouverte / Open Licence s'applique à l'ensemble des réutilisations libres gratuites de données publiques issues des administrations de l'Etat et de ses établissements publics administratifs, à l'exclusion de tout autre licence.

 Métadonnée

Désigne un ensemble structuré d'informations servant à définir ou décrire un jeu de données. Les métadonnées sont donc "des données sur les données", qui permettent d'en comprendre le sens et l'organisation.

Les métadonnées INSPIRE concernent les données issues de Systèmes d'Informations Géographiques (SIG). Pour en savoir plus sur INSPIRE.

1ère publication : 23.04.2014 - Mise à jour : 27.04.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés