Stratégie nationale de l'enseignement supérieur - StraNES

La stratégie nationale de l'enseignement supérieur (StraNES)

Etudiants Grenoble

La loi du 22 juillet 2013 prévoit la définition d’une stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES). Le comité d’expertise présidé par Sophie Béjean est chargé de piloter les consultations et de faire la synthèse des propositions qui sont ensuite soumises à la concertation. Remise du rapport final : 8 septembre 2015.

Article - 12.02.2014

L'essentiel sur la stratégie nationale de l'enseignement supérieur (StraNES)

  • La définition d’une stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES) est une nouveauté en France issue de la loi du 22 juillet 2013.
  • Cette loi prévoit que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche élabore, au niveau national, une stratégie dédiée à l’enseignement supérieur, constituant, avec la stratégie nationale de recherche - S.N.R. (élaborée dans le même temps), un Livre blanc présenté au gouvernement et au parlement.
  • Les auditions d’experts et de personnalités représentant les acteurs concernés par les enjeux de l’enseignement supérieur français aboutissent à un rapport d'étape (juillet 2014), puis au rapport définitif.
  • Le ministère soumet à la concertation les propositions pour la stratégie nationale de l’enseignement supérieur qui sont ensuite transmises aux commissions permanentes compétentes de l’Assemblée nationale et du Sénat, avant d’être arrêtées définitivement.

Objectifs de la StraNES 

  • Définir ce que la Nation attend, à moyen et long termes, de son enseignement supérieur.
  • Définir les objectifs nationaux engageant l’avenir à l’horizon des 10 prochaines années et présenter les moyens de les atteindre.
  • Définir les grandes orientations et évolutions à prévoir pour atteindre ces objectifs.
  • Eclairer l’action publique dans une période où il est plus que jamais nécessaire d’articuler des choix stratégiques et des priorités et de veiller à leur mise en œuvre.

Le comité StraNES pilote les consultations

Un comité d'expertise installé en vue de l’élaboration de la StraNES 

Le comité StraNES a été installé le 12 février 2014. Il  est présidé par Sophie Béjean, professeur de sciences économiques, présidente de Campus France et du conseil d'administration du CNOUS et ancienne présidente de l’Université de Bourgogne. Bertrand Monthubert est le rapporteur général.

Mission : piloter les consultations et les expertises et faire la synthèse des propositions qui seront ensuite soumises à la concertation.

Le comité compte 25 membres dont 10 femmes : personnalités qualifiées représentant l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur (responsables d’établissements, étudiants, chercheurs et enseignants-chercheurs), les différents ministères concernés, le monde socio-économique et les collectivités locales.

Les travaux du comité s'appuient sur des auditions et des séminaires thématiques

Pour rassembler les éléments utiles au débat et construire les problématiques et propositions, le comité procède à une série d'auditions de personnalités qualifiées  et d'experts concernés par les enjeux de l'enseignement supérieur :

  • acteurs de l’enseignement supérieur (experts français et étrangers, responsables administratifs et politiques, etc.) ;
  • représentants de la communauté de l’enseignement supérieur comme la CGE, la CPU, la CDEFI, le CGSP, la CTI, le CEREQ, le CNAM, l’IGAENR, le SIES, RESOSUP ;
  • ensemble des organisations étudiantes et syndicales représentatives ;
  • départements ministériels de la jeunesse et des sports, de l’industrie, des affaires sociales et de la santé, l’agriculture, de la culture et de la cohésion sociale.

La phase de consultation inclut également des séminaires visant à enrichir la réflexion sur les principaux axes thématiques (voir calendrier ci-dessous).

Thématiques et enjeux confiés au comité StraNES

  • Ouverture de l’enseignement supérieur au plus grand nombre et préparation au monde de demain.
  • Réussite pour tous.
  • Ouverture de l’enseignement supérieur français sur le monde.
  • Inscription dans les territoires.
  • Coordination des acteurs de l’enseignement supérieur.
  • Moyens de l’enseignement supérieur.

Mise en cohérence avec la stratégie nationale de la recherche

Malgré une démarche différente, le calendrier de la préparation de la stratégie nationale de recherche (S.N.R.), et celui du comité  StraNES sont mis d’emblée en cohérence. Dès leurs travaux préparatoires, Sophie Béjean et Bertrand Monthubert ont rencontré la D.G.R.I. et travaillé en concertation.

Des participations croisées aux journées de travail

  • Le 9 et 10 avril 2014 , lors des journées de restitution des 10 ateliers de la S.N.R., l’ensemble du comité StraNES était invité aux débats et la présidente du comité participait à une table ronde. 
  • Le comité StraNES a organisé, le 15 avril 2014, une journée d’auditions et d’échanges sur les liens formation - recherche - innovation - emploi. A cette occasion, le comité a associé la D.G.R.I. aux auditions des représentants des organismes de recherche, des alliances et des acteurs économiques.

Des propositions communes en préparation au-delà des convergences naturelles

  • L’adossement des formations à la recherche.
  • La formation par la recherche à tous les niveaux de l’enseignement supérieur.
  • L’articulation recherche/ formation pour les enseignants-chercheurs. 
  • Le doctorat.

Calendrier

septembre 2015 : remise du rapport définitif au Président de la République, en présence de la ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche

Les propositions du rapport définitif retenues par le ministère seront ensuite soumises au débat public par la consultation des instances représentatives et des commissions parlementaires compétentes.

Consulter le rapport final

Pour une société apprenante - propositions pour une stratégie nationale de l'enseignement supérieur

Début juillet 2014 : remise du rapport d'étape

Les orientations données par le rapport d’étape du comité StraNES seront précisées lors de la remise du rapport définitif.

De février à mai 2014 : auditions d'experts

  • 12 février : La place de la France dans le monde et les grandes évolutions du système d’enseignement supérieur français ;
  • 18 et 19 février : Quelles formations, quelle insertion professionnelle pour les jeunes qui accèdent à l’enseignement supérieur ? Place et rôle des différents types de formation, point de vue des acteurs ;
  • 11 mars : Audition des organisations étudiantes - Vie étudiante ;
  • 18 mars : Audition des autres ministères ;
  • 25 et 26 mars : Audition des organisations syndicales et professionnelles ;
  • 8 avril : Audition complémentaire des organisations syndicales - International - Place du système français ;
  • 15 et 16 avril : Liens formation-recherche-innovation-emploi - Enjeux de préparation aux compétences de demain ; 
  • 16 avril : Auditions complémentaires de conférences d’établissements - Révolution numérique, nouvelles compétences ;
  • 13 et 14 mai : Auditions complémentaires - International.

Trois temps forts dans les travaux du comité

  • 5 mars : Séminaire thématique "Ouverture au plus grand nombre, réussite(s) et démocratisation".
  • 2 avril : Séminaire thématique "Politique de site, niveaux d’action stratégique, inscription dans les territoires".
  • 6 mai : Séminaire thématique "Modes de financement de l’enseignement supérieur".

 12 février 2014

Installation du comité pour la stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES).

 

1ère publication : 12.02.2014 - Mise à jour : 12.02.2016

Le comité StraNES

Lieu d’expertise, de consultations et d’échanges, le comité StraNES contribue à l‘élaboration de la stratégie nationale de l'enseignement supérieur dont le principe a été inscrit dans la loi.

Lettre de mission à la présidente du comité StraNES

Les 25 membres du comité StraNES

Un principe inscrit dans la loi

La loi du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche a prévu que soit élaborée, puis révisée tous les cinq ans, une stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES). Elle devra définir les objectifs nationaux engageant l’avenir à l’horizon des dix prochaines années et présenter les moyens de les atteindre.

Le rapport d'étape

Sophie Béjean et Bertrand Monthubert ont remis, le 9 juillet 2014, à Benoît Hamon et Geneviève Fioraso le rapport d’étape du comité StraNES.

Consulter le rapport

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés