Partenariats Recherche-Industrie en région Corse

Stratégie de recherche et d'innovation (S.R.I.) en région Corse

Projet DRIVECO : réalisation en Corse d'un premier démonstrateur de réseau de stations de recharges de véhicules électriques à l'énergie solaire

La S.R.I. pour la Corse élaborée en 2009 a été revue en 2014 avec l’élaboration de la stratégie de recherche et d’innovation de spécialisation intelligente (S.R.I.-.SI ou S3).

Article - 1.08.2014

Le développement le plus prometteur pour la Corse passe par une stratégie d’alliances entre partenaires universitaires, scientifiques et économiques

Au niveau local, quatre grands projetsillustrent ces alliances :

  • l’antenne INES sur le site de Vignola (appelée INSEME), partenariat entre le et  l’université. Elle vise à développer des technologies sur ses trois domaines de recherche : stockage des énergies intermittentes, mobilité et habitat durables et à les transférer au tissu économique local. Citons également les projets Myrte et Paglia Orba, focalisés sur le premier domaine, donnant lieu à une collaboration avec Areva Stockage. Le projet Driv’eco, sur le second domaine, donne lieu à une collaboration avec la P.M.E. CorsicaSole.
  • le projet Stella Mare, dans lequel collaborent l’université et l’IFREMER depuis 2011, vise à développer connaissances et savoir-faire dans les domaines des ressources halieutiques et du littoral.
  • le projet Corsic’Agropole, dans lequel collaborent l’INRA, l’Areflec, le C.R.V.I. et le  CIVAM-Bio, vise à développer connaissances et savoir-faire dans les domaines de l’agro-alimentaire et de l’agriculture.
  • le projet Corsica, dans lequel collaborent l’université Paul Sabatier, le C.N.R.S.  , le C.E.A., l’U.C.C.P. et Qualitair Corse, vise à étudier le phénomène du réchauffement climatique en Corse, au sein de l’observatoire de l’atmosphère "MISTRALS"  autour de la Méditerranée (une vingtaine de laboratoires) et à en comprendre les mécanismes physico-chimiques. Il étudie aussi les pollutions de l’atmosphère.

Au niveau national et international, la COMUE (ex-PRES) euro-méditerranéenne place l'université de Corse dans un partenariat de recherche fondé sur des complémentarités auquel elle apporte sa spécificité. En plus de cette avancée institutionnelle, des thématiques de recherche partagées avec des universités continentales (Nice, Toulon, Pierre et Marie Curie, Gênes et Turin) contribuent à développer des partenariats scientifiques forts.

La Collectivité Territoriale de Corse a développé une forte stratégie d'appui à la recherche en créant la Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche (D.E.S.) dotée de financements conséquents, sur laquelle l'université sait pouvoir compter.

Publication : 1.08.2014

En savoir plus sur La Stratégie Régionale d'Innovation en Corse

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés