Les formations paramédicales : bilan et poursuite du processus d'intégration dans le processus L.M.D.

Les rapports de l'I.G.A.E.N.R.

La concertation et les travaux de réingénierie des formations paramédicales dans le cadre de leur inscription dans le dispositif L.M.D.  ont débuté en novembre 2008. Le rapport dresse un bilan globalement positif de la réingénierie de la formation infirmière.

Rapport - 18.02.2014

Présentation

À ce jour, les travaux de réingénierie ne sont achevés que pour quelques formations et seule une promotion d’infirmiers a bénéficié de la délivrance du grade de licence.

Le rapport dresse un bilan globalement positif de la réingénierie de la formation infirmière. Cependant, il préconise une évaluation du résultat de la réforme en termes de qualité des professionnels formés par une autorité scientifique et des professionnels indépendants, après au moins trois sorties de promotions. Par ailleurs, il fait des préconisations d’adaptation et de simplification à mettre en œuvre dès à présent.

Concernant les autres formations, il engage les deux ministères concernés à reprendre rapidement  et de façon conjointe le processus engagé et poursuivre prioritairement la réingénierie des formations socles dans une approche qui ne soit plus profession par profession mais interdisciplinaire.

Il met en garde contre le risque d’allongement des études sans adossement à des besoins réels en matière de santé publique et en souligne les forts inconvénients. Il insiste sur l’importance de respecter scrupuleusement l’enchainement chronologique : élaboration du référentiel d’activités, puis de compétences et enfin de formation, tant en ce que concerne les métiers socles que les poursuites d’études au-delà du diplôme de base. Il distingue clairement expertise, spécialisation, pratique avancée et nouveaux métiers et engage à donner suite au rapport relatif aux métiers de santé de niveau intermédiaire de janvier 2011 avant toute reconnaissance éventuelle de grade universitaire correspondant.

Par ailleurs, l’accès à des masters de recherche pluridisciplinaires doit être facilité pour tous les professionnels paramédicaux qui souhaitent poursuivre dans cette voie et le rapport donnent des pistes pour ce faire.

Il fait également des propositions en vue d’améliorer la vie des étudiants et le mode de sélection à l’entrée des formations initiales dans un souci d’égalité dans l’accès aux formations et dans le déroulement des études. Il insiste sur l’importance de conserver les possibilités d’admission par passerelles universitaires et promotion professionnelle.

Enfin, il fait des recommandations concernant la certification, l’évaluation périodique et l’agrément et engage à avoir une approche intégrée de ces trois éléments.

Les professions paramédicales représentent :

  • 20 professions
  • près de 840 000 professionnels
  • plus de 120 000 étudiants en 2011

Sommaire du rapport :

  • présentation du processus de réingénierie
  • la réingénierie de la formation infirmière
  • le statut des étudiants des instituts paramédicaux
  • quelle poursuite du processus ? les questions en suspens

Rapport établi par :

  • Vincent MARSALA, membre de l'Inspection générale des affaires sociales
  • Patrick ALLAL, membre de l'Inspection générale de l'administration, de l'éducation nationale et de la recherche
  • Isabelle ROUSSEL, membre de l'Inspection générale de l'administration, de l'éducation nationale et de la recherche

Juillet 2013

Publication : 18.02.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés