Accueil >  Enseignement supérieur >  Formations et diplômes >  Études de santé

Les études de santé

Expérimentation des modalités d'admission dans le cadre des études de santé

Étudiants dans un laboratoire© M.E.S.R./PICTURETANK

Des modalités particulières d’admission, ou passerelles, ont été prévues dans les études de santé par décret, à titre expérimental et pour une durée de six ans.

Article - 26.06.2014

Des passerelles en expérimentation dans le cadre des études de santé

Des passerelles vont être mises en place sur 6 ans par décret à partir de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche.

Ces passerelles permettent :

  • une réorientation des étudiants en PACES, à l'issue des premiers examens
  • l'intégration des étudiants ayant suivi une licence d'adaptée, à une 2ème ou 3ème année d'études de santé

Quels sont les objectifs des passerelles ?

Améliorer les conditions de réorientation

Les étudiants inscris en première année commune aux études de santé, pourront bénéficier d'une réorientation à l’issue d’épreuves organisées au plus tôt huit semaines après le début de l’année universitaire.

Diversifier le profil des étudiants

Possibilité d’admission directe en 2e ou 3e année des études de santé pour les étudiants ayant suivi et validé une à trois années d'une licence adaptée dans un même établissement. La sélection se fera sur dossier et sur entretien et une part des places du numerus clausus leur sera réservée.

Ces passerelles garantissent à tous les étudiants deux chances d’admission aux études de santé.

Quelles sont les universités concernées ?

Sept universités proposent d’organiser des passerelles entrantes après une deuxième ou troisième année d’une licence adaptée, en vue d’une admission en 2e année des études de santé en suivant quatre projets-types.

Paris Descartes (Paris V), Paris Diderot (Paris VII), Paris-Nord (Paris XIII), Saint-Etienne

Dès l'année universitaire 2014-2015, ils pourront postuler en deuxième année de l'une des filières médicales ou de pharmacie à condition d'avoir validé une deuxième ou troisième année d'une ou plusieurs licences adaptées.

Ils devront en outre valider des unités d'enseignements complémentaires.

Strasbourg

Dès l'année universitaire 2015-2016, ils pourront postuler en deuxième année de l'une des filières médicales ou de pharmacie à condition d'avoir validé une deuxième ou troisième année d'une ou plusieurs licences adaptées.

Rouen

À la rentrée 2014, les étudiants pourront s'inscrire dans nouvelle licence : licence "sciences pour la santé". À l'issue de la L2 ou de la L3, ils pourront candidater pour la 2e année de l’une des filières médicales.

Angers

Ce dispositif unique se compose de deux parties :

  • la mise en place , à la rentrée 2015, d’un parcours pluridisciplinaire "pluri-santé" dédié et commun à un ensemble de licences
  • l'organisation particulière de la première année commune aux études de santé et modalités particulières de sélection à l’issue du 2e semestre en vue de la poursuite des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et maïeutiques.

À l’exception d’Angers, ces universités proposeront toujours, à côté des admissions parallèles, une PACES classique où étudieront la grande majorité des étudiants.

Les passerelles existantes en application du II de l’article L. 631 du code de l’éducation sont maintenues.

À qui s'adressent ces expérimentations ?

Les expérimentations s'adressent aux :

  • étudiants inscrit en PACES
  • étudiants inscrits dans un parcours de licence adapté

Combien de temps ces expérimentations vont-elle durer ?

Prévues pour une durée de 6 ans, les expérimentations commenceront au plus tôt lors de l’année universitaire 2014-2015 et au plus tard en 2015-2016. Elles s’achèveront en tout état de cause au terme de l’année universitaire 2019-2020.

Le cadre réglementaire des expérimentations

En application de l’article 39 de la loi 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, par dérogation aux dispositions de l’article L. 631-1 du code de l’éducation, des modalités particulières d’admission dans les études de santé ont été prévues par décret, à titre expérimental et pour une durée de six ans.

Ce décret et son arrêté d’application fixent les conditions dans lesquelles peuvent être mises en place ces expérimentations.

Décret n°2014-189 du 20 février 2014

Arrêté du 20 février 2014

Publication : 26.06.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés