Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Maths, physique, nanosciences, STIC

Maths, physique, nanosciences, STIC

Un nouveau supercalculateur au service de la recherche et de la compétitivité de la France

Supercalculateur CURIE© C.E.A./Ph.Stroppa

Le plus puissant supercalculateur français dédié à la recherche a été acquis par la société GENCI, plaçant ainsi la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine des infrastructures de calcul.

Communiqué - 24.06.2014
Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso se félicite de l'acquisition par GENCI du plus puissant supercalculateur français dédié à la recherche.

Ce supercalculateur bullx de 2,1 Pflop/s sera installé à la rentrée au CINES (Centre informatique national de l'enseignement supérieur), l'un des trois centres nationaux de calcul.

Capable d'exécuter plus de deux millions de milliards d'opérations par seconde et basé sur des technologies de dernière génération, cet équipement de pointe pour les simulations extrêmes permettra d'améliorer les recherches dans des domaines aussi divers que la climatologie, la combustion, l'astrophysique, la médecine et la biologie, la physique des plasmas ou la science des matériaux.

Geneviève Fioraso tient à souligner l'enjeu stratégique de cette acquisition, qui contribue à placer la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine des infrastructures de calcul et à soutenir notre compétitivité scientifique comme industrielle dans le secteur du big data, dont on évalue à 8% du P.I.B. européen la création de valeur d'ici à 2020. Cette acquisition s'inscrit dans le cadre d'une stratégie nationale complémentaire de celle engagée au niveau européen avec l'infrastructure PRACE, composée de six supercalculateurs localisés en Allemagne, en Espagne, en Italie et en France (supercalculateur CURIE) et qui permet aujourd'hui aux chercheurs, industriels et aux P.M.E.-P.M.I. d'accéder à une puissance de calcul de 15 millions de milliards d'opérations par seconde.

La secrétaire d'Etat se réjouit par ailleurs que cet appel d'offre très compétitif ait été remporté par un constructeur présent sur le territoire français, Bull, contribuant ainsi au développement de l'emploi et reconnaissant l'excellence de la compétence scientifique et technologique de la France dans ce domaine stratégique à haute valeur ajoutée.

 

Créée en 2007 par les pouvoirs publics, GENCI est une société civile détenue à 49% par l'Etat représenté par le ministère de l'Éducation Nationale de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, 20% par le C.E.A., 20% par le C.N.R.S., 10% par les universités représentées par la Conférence des Présidents d'Université et 1% par INRIA.

 

1ère publication : 24.06.2014 - Mise à jour : 25.06.2014

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés