Enseignement supérieur

Réponse de Geneviève Fioraso à Jean-Philippe Nilor, député de Martinique

Assemblée nationale© Assemblée nationale

Lors de la séance des questions au gouvernement du 24 juin 2014 à l'Assemblée nationale, Geneviève Fioraso a répondu à la question de Jean-Philippe Nilor, député de Martinique, sur la création de l’université de Guyane.

Parlement et Institutions - 24.06.2014
Geneviève Fioraso

La création de l'université de Guyane a suscité effectivement la composition d'une nouvelle université, l’université des Antilles, constituée de deux pôles, celui de la Martinique et celui de la Guadeloupe. Ces deux pôles, à la demande des acteurs eux-mêmes, vont être organisés d’une façon autonome, tant pour la pédagogie que pour l’autonomisation de leur budget.

Deux décrets et une ordonnance sont effectivement aujourd'hui en cours de concertation et de consultation. Cette large concertation intègre d’ailleurs les collectivités territoriales ; et le ministère l’a voulu ainsi, dans un contexte qui, comme vous le savez, est toujours assez sensible. Ces décrets d’ailleurs ne prévoient pas que le mandat de la présidence actuelle de l’université des Antilles ait un terme avant la fin qui a été décidée au moment de ces élections.

Il n'y a donc pas lieu de craindre une quelconque déstabilisation de la gouvernance de la présidence des Antilles et le ministère fera en sorte de vérifier que cette gouvernance s’exerce dans les conditions requises, notamment après les quelques bouleversements que cette présidence a connus au cours des derniers mois. Nous avons fait en sorte que les personnes qui en sont responsables soient suspendues, comme le prévoyait le rapport des inspecteurs.

Vous le voyez, monsieur le député, nous voulons, en Guyane, comme dans les Antilles, instaurer deux universités, qui continueront à travailler ensemble sur des projets de recherche, mais qui ont voulu toutes les deux leur autonomie. L’organisation qu’accompagne le secrétariat d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche soutient les initiatives de terrain et les initiatives des élus qui veulent, à travers la formation, accompagner l’insertion des jeunes vers l’emploi, et, au final, la mise en dynamique de vos territoires.

1ère publication : 24.06.2014 - Mise à jour : 25.06.2014

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01 55 55 84 24

Vidéo de la question d'actualité

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés