Contribution à la réflexion stratégique et à la politique immobilière des universités

n° 2014-013-Mars 2014
Les rapports de l'I.G.A.E.N.R.

Le patrimoine immobilier représente un enjeu financier majeur pour l’Etat et ses opérateurs. Le rapport dresse un état des lieux de l’organisation de la fonction, des outils de gestion existants, des moyens humains et budgétaires consacrés au patrimoine et de l’adaptation des surfaces actuelles aux besoins de la formation et de la recherche.

Rapport - 4.07.2014

Synthèse

Deuxième poste de dépense des universités après la masse salariale, le patrimoine immobilier, avec ses 18 millions de m2, représente un enjeu financier majeur pour l’Etat et ses opérateurs. Si la fonction support immobilière tend à se structurer et à se professionnaliser, le vieillissement du parc, le retard pris en matière de gros entretien rénovation (GER) et le coût de la transition énergétique risquent de peser au cours des prochaines années sur l’équilibre financier des établissements. Le rapport  pose la question de la soutenabilité financière d’une politique qui bénéficie de financements importants mais irréguliers, et s’interroge sur les conditions de mise en œuvre d’une véritable stratégie en matière immobilière, à l’échelle des établissements comme des regroupements d’universités et d’établissements.

Sommaire

Introduction

  • 1. Les principaux constats 
  • 2. Structurer et conduire la politique immobilière des universités
  • 3. Des outils d’analyse et de connaissance de la fonction immobilière
  • 4. Quelques pistes de réflexion pour le niveau "communautaire"

Rapport établi par :

  • Thierry Berthé : Coordonnateur
  • Stéphane Elshoud
  • Amaury Fléges
  • Renaud Nattiez
  • Nicole Pernot
  • Frédéric Wacheux

Inspecteurs généraux de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche

Publication : 4.07.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés