Contrats pluriannuels de site

Signature des premiers contrats de sites pour Paris Lumières, Paris Sciences et Lettres, Sorbonne Paris Cité et Sorbonne Universités

Geneviève Fioraso a procédé, jeudi 17 juillet, à la signature des contrats de sites, pour la période 2014-2018, pour les Communautés d'universités et établissements ou COMUE, Paris Lumières, Paris Sciences et Lettres, Sorbonne Paris Cité et Sorbonne Universités.

Communiqué - 17.07.2014
Geneviève Fioraso

Quatre contrats de site à  ce jour

Après les contrats de sites d'Alsace, Lorraine et d'Avignon signés en juin 2013, ce sont aujourd'hui quatre sites universitaires et scientifiques franciliens, qui ont fait le choix d'une organisation en COMUE, qui signent les premiers contrats de site institués par la loi du 22 juillet 2013 relative à l'Enseignement supérieur et la Recherche.

Désormais, un seul contrat pluriannuel d'établissement, le contrat de site, est conclu entre le ministère chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et les regroupements scientifiques et universitaires. 

Ces contrats de site définissent en commun la stratégie globale du site en matière de formation, de recherche et de transfert, les fonctions mutualisées, les compétences transférées et les volets spécifiques à chacun des établissements regroupés.

En présence des présidents et directeurs des établissements concernés, la secrétaire d'Etat a souligné l'enjeu de ces engagements conformément à la loi du 22 juillet 2013 : susciter une vingtaine de regroupements définissant leur stratégie de site, en cohérence avec les politiques des Régions et de l'Etat, au service d'un projet partagé, améliorant l'offre de formation pour les étudiants, l'excellence de la recherche, le développement des territoires, la visibilité internationale et les atouts de l'enseignement supérieur et la recherche française.

Lors de cette signature, Geneviève Fioraso a annoncé que la nouvelle carte de l'enseignement supérieur en France s'organise, à partir de la rentrée prochaine, autour de 25 regroupements dont 20 communautés d'universités et d'établissements ou COMUE, parmi lesquelles 4 inter-régionales (Normandie, Bourgogne/Franche Comté, Bretagne/Pays de Loire, Centre/Limousin/Poitou-Charentes) et 5 associations pour l'essentiel autour d'établissements déjà fusionnés.

Les quatre contrats signés ce 17 juillet bénéficient d'un soutien financier fort du ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) avec 204 emplois sur 3 ans dont 85 dès la première année, fléchés en priorité sur la réussite étudiante :

  • pour Paris Lumières (1), 49 emplois dont 21 emplois pour 2014 ;
  • pour Paris Sciences et Lettres (2), 11 emplois dont 5 emplois pour 2014 ;
  • pour Sorbonne Paris Cité (3), 74 emplois dont 32 emplois pour 2014 ;
  • pour Sorbonne Université (4), 45 emplois dont 19 emplois pour 2014.

Conformément à la loi du 22 juillet 2013, le MENESR va généraliser la signature des contrats de site à l'ensemble des regroupements universitaires et scientifiques, avec toujours ces mêmes objectifs prioritaires : la réussite étudiante, la démocratisation de l'accès aux études supérieures, l'insertion professionnelle des jeunes diplômés, le développement des territoires par la formation, la recherche, l'innovation. A l'occasion de la contractualisation avec ces quatre COMUE, c'est l'enseignement supérieur et la recherche qui sont mis au cœur du développement intellectuel, social et économique de notre pays.

Diaporama de la signature des contrats de site

 

 

(1) Paris Lumières : Paris 8 ; Paris 10, I.N.S. H.E.A. (éducation des jeunes handicapés et enseignements adaptés) ; E.N.S. Louis Lumière (métiers du cinéma) ; C.N.R.S..

(2) Paris Sciences et Lettres : E.N.S. ; Paris 9 Dauphine ; Chimie ParisTech ; Mines ParisTech ; Institut Curie ; E.S.P.C.I. ParisTech ; Observatoire de Paris ; C.N.R.S. ; INSERM ; Inria ; P.S.L. Fondation ; C.N.S.A.D. (Conservatoire national supérieur d'art dramatique) ; C.N.S.M.D.P. (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris) ; ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs) ; E.N.S.B.A. (École nationale supérieure des beaux-arts) ; La Fémis (École nationale supérieure des métiers de l'image et du son)

(3) Sorbonne Paris Cité : Paris 3 (Sorbonne nouvelle); Paris 5 (Descartes) ; Paris 7 (Diderot) ; Paris 13 ; Sciences Po ; Inalco ; institut de physique du globe ; Ecole des hautes études en santé publique ; C.N.R.S. ; I.R.D. ; INSERM ; Inria ; INED.

(4) Sorbonne universités : Paris 4 ; Paris 6 ; Université technologique de Compiègne ; Insead ;  Museum d'histoire naturelle ; CIEP ; pôle supérieur d'enseignement artistique de Paris Boulogne Billancourt, C.N.R.S. ; INSERM ; I.R.D. ; Inria

 

 

 

1ère publication : 17.07.2014 - Mise à jour : 26.08.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés