Contrat pluriannuel du site Université Paris Lumières - U.P.L. (2014-2018)

Tous les détails du contrat pluriannuel du site Université Paris-Lumières-U.P.L. pour 2014-2018 : identité de la communauté, caractéristiques du site, engagements contractuels du volet commun et moyens en emplois.

Article - 17.07.2014

1. Identité de la Communauté

La Communauté d’universités et établissements Université Paris Lumières (U.P.L.)

Les statuts de la COMUE ont été adoptés par le CA du 11 juillet 2014, à l’exception du C.N.R.S. qui les votera le 30 octobre prochain ; ils seront soumis à l’avis du CNESER le 6 novembre.

La COMUE U.P.L. comprend 3 membres (dont le C.N.R.S., à compter du mois d’octobre prochain), et 10 associés dont 2, relevant du M.E.N.E.S.R.ont un volet spécifique dans le contrat du site U.P.L. (l’un d’eux sera élaboré au cours de l’année 2014-2015, celui de l’ENS LL).

 

Etablissements d'enseignement supérieur et de recherche

 

Université Vincennes-Saint-Denis - Paris 8, membre

Volet spécifique

Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Paris 10, membre

Volet spécifique

Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés - INS HEA, associé

Volet spécifique

Ecole nationale supérieure Louis Lumière - ENSLL, associée

Volet spécifique (en 2015)

Organisme de recherche

 

C.N.R.S., futur membre (CA du 30 octobre)

 

Associés sans volet de site

 

Collège international de philosophie

association

Archives nationales

M. Culture

Bibliothèque nationale de France

M. Culture

Centre national d'art et de culture Georges Pompidou

M. Culture

Musée de l'histoire de l'immigration

M. Culture

Musée du Quai Branly

M. Culture

Pôle Sup'93

M. Culture

Crédit municipal

Ville de Paris

2. Principales caractéristiques du site

Caractérisation

  • L'U.P.L. regroupe 68 unités ou structures de recherche parmi lesquelles 62 en S.H.S., dont 13 U.M.R., 1 F.R. et 2 U.S.R., 9 écoles doctorales qui accueillent 2 980 doctorants du site ; les enseignants-chercheurs sont au nombre de 1 307 dont 1 206 en S.H.S.
  • Selon le diagnostic territorial de l'Ile de France, l'U.P.L. accueille plus de 57 000 étudiants, soit un quart des étudiants franciliens inscrits en S.H.S. 34 200 d'entre eux sont inscrits en licence en 2012-2013.
  • Il est le 2e site national (derrière heSam) en sciences de la société et le 3e en sciences humaines et humanités (derrière SPC et heSam).
  • L'U.P.L., qui n'a pas d'IDEX, envisage de candidater au titre des ISITE.
  • Paris 8 et 10, qui ont chacune un labex (P8 : " artsH2H ", P10 : " les passés dans le présent ", P8, en outre porte l'Idefi Créatic : le numérique au service des métiers artistiques), entraînent avec elles :

- la B.D.I.C (bibliothèque de documentation internationale contemporaine), B.I.U. rattachée à P10, CADIST pour les relations internationales et l'histoire du monde contemporain (3 millions de documents); un projet de création d'un musée lié à la B.D.I.C. est à l'étude du prochain C.P.E.R. en lien avec le musée des Invalides;

- la Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord (M.S.H.P.N.), dont Paris 8 est membre fondateur avec Paris 13 ;

- la Maison de l'archéologie et de l'ethnologie (MAE) René Ginouvès (créée par P1, P10 et le C.N.R.S.) implantée sur le campus de P10 et intégrée au réseau des MSH; structure de recherche de référence qui regroupe 5 UMR, héberge 8 revues scientifiques, 2 bibliothèques, des services de documentation et d'archives.

  • L'U.P.L. est partie prenante du campus Condorcet dont Paris 8 est membre fondateur ; Paris 10 entend participer au projet scientifique du dispositif
  • Elle a été labellisée dans le cadre de PEPITE (objectif de créer un incubateur de l'économie sociale et solidaire, un MOOCsur l'entrepreneuriat, développement de formations à distance, etc.)
  • C'est une communauté interacadémique (Créteil et Versailles), sans proximité géographique

La COMUE U.P.L. regroupe des membres qui partagent des traits communs

  • Les universités sont toutes deux ancrées sur des territoires qui peuvent être difficiles et où elles jouent un rôle essentiel, mais sur des territoires qui sont aussi en mutation, à fort potentiel de développement (Saint-Denis-Plaine Commune, axe Seine Arche, La Défense)
  • des établissements très soucieux d'exercer leurs responsabilités sociales et sociétales
  • une politique de formation à et par la recherche
  • une tradition orientée vers l'innovation pédagogique et scientifique
  • de multiples avancées dans le domaine du numérique
  • de forts liens avec les milieux socio-économiques, dont les pôles de compétitivité, Cap Digital par exemple dont Paris 8 est membre fondateur ainsi qu'avec les collectivités locales et les agences et structures investies dans le service civique et l'engagement citoyen et donc le souci de faire évoluer les formations en adéquation avec les besoins des milieux professionnels
  • leur coopération est encore récente, par rapport aux autres sites de la vague D

3.  La trajectoire du site et les engagements contractuels

L'ambition du site

La stratégie de l'U.P.L. est de conforter son identité autour d'une approche innovante des S.H.S. et de l'objectif de promouvoir le rôle social et sociétal des universités.

C'est une communauté de projets qui dispose, à présent, d'un cadre institutionnel et opérationnel qui va lui permettre d'élaborer un projet ISITE.

Les principaux engagements contractuels du site

  • En lien avec le C.N.R.S., faire de l'U.P.L. un site expérimentateur en information scientifique et technique
  • mise en œuvre d'une signature scientifique commune pour les publications des chercheurs et ouverture d'un bureau Europe
  • création d'un collège doctoral de site, d'un comité d'éthique commun, évolution vers la coaccréditation d'écoles doctorales, délivrance d'un doctorat avec le label U.P.L. puis, en 2018, délivrance du doctorat commun U.P.L.
  • en matière de formation : ouverture d'un " nouveau collège d'études politiques " (l'U.P.L. étant accréditée à délivrer une licence et une maîtrise à compter de la prochaine rentrée), création d'un centre d'innovation pédagogique, mise en place du modèle anglo-saxon de "cliniques" thématiques (actions/formations)
  • élaboration d'une trajectoire de développement du numérique, sachant que Paris 8 et Paris 10 disposent de nombreux atouts en la matière (Paris 10 se distingue notamment en matière de MOOCs)
  • à l'international, développement de " miroirs d'U.M.R. " et adhésion de la COMUE à l'AUF (agence universitaire de la francophonie) : ce serait la première ComUE à initier ce type de démarche
  • amélioration des conditions d'accueil, de travail et de vie des étudiants et des personnels (création d'un observatoire commun de la vie étudiante) et création d'une cellule " responsabilité sociétale des universités " (form'actions et recherche'actions à l'égard des plus défavorisés, schéma directeur du handicap)
  • accès ouvert à des locaux dédiés (sportifs, culturels, pass culture, etc.)
  • partage de bonnes pratiques, de dispositifs et d'outils existants

4. L'accompagnement de l'État

Moyens en emplois

Site

2014

2015

2016

2014 à 2016

Emplois créés

Emplois créés

Emplois créés

Emplois cumulés

UPL

21

14

14

49

Publication : 17.07.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés