Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace

Espace

Lancement d'un satellite tout électrique par l'Europe

Eutelsat© Xavier Popy / REA

Le satellite EUTELSAT 172B sera lancé par une fusée Ariane 5 depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou au cours du premier semestre 2017.

Communiqué - 1.08.2014
Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso se félicite de l'annonce faite par Eutelsat de la signature avec Airbus Defence and Space et Arianespace des contrats d'acquisition et de lancement du satellite tout électrique EUTELSAT 172B.

Ce satellite de 3,5 tonnes, dont la construction sera assurée par Airbus Defence and Space, sera lancé par une fusée Ariane 5, depuis le Centre Spatial Guyanais, à Kourou en Guyane, au cours du premier semestre 2017.

Dans un contexte de concurrence internationale forte, Geneviève Fioraso tient à souligner l'importance de cette signature de contrats entre trois fleurons de l'industrie spatiale française qui va permettre à l'Europe de lancer le premier satellite européen avec propulsion électrique. A la veille de décisions importantes sur l'avenir des lanceurs, cette signature est une démonstration de la capacité des différents acteurs publics et privés à répondre ensemble aux défis de la filière et un formidable signe de la cohésion, de la force et de la capacité d'innovation de l'équipe française et européenne du spatial.

Cette réussite a été rendue possible par la mobilisation du Gouvernement et le soutien du programme des Investissements d'avenir aux travaux de recherche et développement nécessaires à l'adaptation des plateformes géostationnaires existantes d'Airbus Defence and Space et de Thales Alenia Space, au développement de propulseurs électriques de forte puissance par Snecma et à l'adaptation de la coiffe d'Ariane 5 E.C.A. pour optimiser sa capacité d'emport de satellites à propulsion électrique. L'enjeu est de positionner la France sur un marché en forte émergence, celui de la propulsion électrique, qui devrait représenter 20 % du marché mondial des satellites à l'horizon 2020. Complémentaire de l'initiative européenne NEOSAT portée par l'ESA (Agence spatiale européenne), ce partenariat technologique et industriel est une nouvelle étape stratégique pour la compétitivité de l'industrie française et européenne du spatial, avec le soutien renouvelé de l'Etat.

"Après le lancement réussi d'A.T.V.-5 par Ariane,  la commande passée par la NASA à la France (CNES, Université Paul Sabatier de Toulouse, C.N.R.S.) pour la réalisation d'un instrument Supercam pour la mission Mars 2020, la filière spatiale européenne est à l'honneur cet été, et ce n'est pas fini !" se réjouit la secrétaire d'Etat Geneviève Fioraso.

1ère publication : 1.08.2014 - Mise à jour : 21.08.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés