Financement de la R&D industrielle en Polynésie française

Les Conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE) en Polynésie française

Convention CIFRE

L’intérêt majeur des conventions CIFRE est de permettre au doctorant de découvrir l’entreprise tout en réalisant sa thèse. Il s'agit d'un mode important de développement de l’innovation dans une petite collectivité qui gagnerait à être davantage utilisé en Polynésie française.

Article - 29.08.2014

Depuis 1995, une dizaine environ de conventions CIFRE ont été signées en Polynésie. Il s’agit principalement de contrats intervenant dans des thématiques liées à l’environnement, à la santé ou aux médias.

Actuellement, une thèse CIFRE, acceptée en 2014, est en cours. Elle repose sur un partenariat entre l’entreprise Marama Nui, filiale "énergie renouvelable" de E.D.T. (Electricité de Tahiti, filiale du groupe G.D.F.-Suez) et le CRIOBE (Centre de Recherche Insulaire et Observatoire de l’Environnement – USR CNRS-EPHE-UPVD 3278).

Le financement prend en charge une étude sur "L’Etat du peuplement piscicole de la vallée de Papenoo et l’impact des aménagements hydroélectriques" par Melle Herehia HelmE.

Publication : 29.08.2014

Tout savoir SUR LES CIFRE

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés