La Convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE) en Pays de Loire

CIFRE

Le M.E.N.E.S.R. a confié à l'A.N.R.T. la mise en œuvre du dispositif CIFRE. Son objectif est de favoriser le développement de la recherche partenariale publique-privée et de placer les doctorants dans des conditions d'emploi.

Article - 13.10.2014

L'instruction des demandes de CIFRE


L'instruction se fait tout au long de l'année. La décision est en général communiquée dans les 3 mois qui suivent le dépôt d'un dossier complet. La date d'effet de la CIFRE intervient au mieux le 1er du mois suivant la date de communication de l'acceptation, voire ultérieurement selon les places disponibles.

Le Comité d'évaluation et de suivi statue sur la demande de CIFRE au vu de deux expertises :

Une expertise socio-économique, effectuée par le délégué régional à la recherche et à la technologie (D.R.R.T.) de la région de l'entreprise, qui rend compte de la santé financière de l'entreprise, son implication effective, sa capacité à donner une formation "professionnalisante" au candidat.
Une expertise scientifique qui apprécie l'adéquation et la pertinence du partenariat et de la formation doctorale.

Les critères d'évaluation

  • Répondre à une stratégie générale dans l'entreprise : le sujet proposé doit s'intégrer dans une volonté de développement de l'entreprise.
  • Donner une formation effective en entreprise : en fin de convention le docteur doit pouvoir justifier d'une réelle expérience professionnelle de recherche.
  • Proposer un sujet ouvert sur le monde de l'entreprise : à l'issue de la formation doctorale, le docteur doit pouvoir valoriser ses acquis méthodologiques et scientifiques.
  • Fournir un dossier complet : les experts chargés de l'expertise scientifique et de l'expertise socio-économique doivent pouvoir trouver dans les dossiers les éléments nécessaires à l'élaboration de leur avis : documents présentant l'entreprise, CV complet du candidat, sujet de recherche développé (cf. rubrique "Préparer sa CIFRE", présentation de l'équipe de recherche en termes d'encadrement, de résultats et de moyens techniques et scientifiques). Toute demande de compléments d'information stoppe l'instruction et en allonge son délai.

Attention : aucune des données transmises à l'A.N.R.T. ne doit avoir de caractère confidentiel.

L'avis de l'expert scientifique est sollicité sur :

  • L'intérêt et la qualité scientifique du sujet de recherche ainsi que son intérêt technico-économique.
  • L'engagement de l'entreprise vis à vis du candidat et du projet de recherche.
  • La cohérence et la pertinence de l'activité de l'entreprise avec le projet de recherche.
  • La cohérence et l'adéquation de la formation du candidat avec le projet de recherche.
  • La pertinence et la compétence du laboratoire pour encadrer la recherche attendue
  • Son ouverture aux collaborations avec les entreprises.

Les CIFRE

Publication : 13.10.2014

En savoir plus sur les CIFRE

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés