Enseignement supérieur

Réponse de Geneviève Fioraso à Catherine Vautrin, députée de la Marne

Assemblée nationale© Assemblée nationale

Geneviève Fioraso est revenue sur la question des bourses étudiantes à l'occasion de la séance de questions au gouvernement du 21 octobre 2014, à l'Assemblée nationale.

Parlement et Institutions - 21.10.2014
Geneviève Fioraso

A trop forcer sur la charge, madame la Députée, on finit par se décrédibiliser. Au moment même où vous demandez une réduction des dépenses publiques, vous demandez également un effort plus important pour l'Enseignement supérieur et la Recherche.

Je partage votre préoccupation car l'enseignement supérieur et la recherche c'est ce qui engage l'avenir de notre pays et l'avenir des générations à venir.

Néanmoins, ce budget fait partie des rares budgets qui ont augmenté de plus de 600 millions d'euros en deux ans. Qu'a été notre choix sur ces 600 millions d'euros ? Il a été pour 458 millions d'euros de budgétiser d'abord correctement ce que vous n'aviez pas fait, le dixième mois de bourse pour les étudiants. Ensuite, de permettre à 135 000 étudiants qui étaient à un niveau zéro de bénéficier de la bourse ; niveau zéro ça voulait dire zéro euro, maintenant ils ont 1 000 euros. Ils sont 135 000 à en bénéficier, c'est la classe moyenne que vous défendez, que nous défendons. Nous avons aussi permis à 35 000 étudiants de bénéficier de 15% d'augmentation de leur bourse.

Alors, oui, nous avions l'intention de supprimer la bourse au mérite parce qu'elle ne servait pas d'effet levier pour accueillir davantage d'étudiants issus des classes les plus modestes. Nous sommes le pays de l'O.C.D.E. qui accentue le plus les disparités sociales. Ce déterminisme social est insupportable tout comme l'est d'ailleurs, madame la Députée, le déterminisme territorial.

C'est pourquoi les contrats de plan Etat-régions sont aujourd'hui encore en discussion et j'ai à cœur, le Premier ministre aura à cœur de préserver toute sa place à l'enseignement supérieur et à la recherche comme il l'a fait, comme ce gouvernement l'a fait dans ce budget depuis deux ans pour que ce soit une véritable priorité, ce que vous n'avez jamais fait !

 

1ère publication : 21.10.2014 - Mise à jour : 22.10.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés