Orientation-Admission Post Bac

Signature d'un accord-cadre entre Schneider Electric et le secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche

Signature d'un accord-cadre avec Schneider Electric© M.E.N.E.S.R./X.R.Pictures

Geneviève Fioraso a signé mercredi 29 octobre un accord-cadre de coopération avec Jean-Pascal Tricoire, Président Directeur général de Schneider Electric.

Communiqué - 29.10.2014
Geneviève Fioraso

Avec la signature de cet accord, le secrétariat d'Etat et la société Schneider Electric affirment, dans le respect de leurs compétences mutuelles, leur volonté de renforcer le dialogue et les projets communs entre formation, recherche et monde de l'entreprise. Cet accord s'inscrit dans la continuité de la création par le secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche du Comité Sup'emploi, dont Henri Lachmann, vice-président de Schneider Electric assure la co-présidence avec Françoise Gri, directrice générale du groupe Pierre et Vacances.

Cet accord traduit une volonté commune de mettre en œuvre des actions concrètes pour l'orientation, l'insertion professionnelle, la formation initiale comme continue, l'adaptation des formations aux demandes de la société et des entreprises et l'anticipation des nouveaux métiers. Il prévoit aussi des dispositions pour promouvoir ensemble la coopération scientifique internationale et la mobilité des jeunes, le transfert et l'innovation.

Cet accord doit également permettre le développement de partenariats avec les établissements d'enseignement supérieur dans les territoires. Un partenariat est ainsi prévu avec les bureaux d'insertion professionnelle des universités pour mieux faire connaître auprès des jeunes, et notamment des jeunes filles, les métiers de l'énergie et du développement durable comme les offres de stages et d'emplois proposés par Schneider Electric. Un partenariat original est également envisagé avec les PEPITE pour intégrer la notion d'éco-entrepreneurs dans les modules de formation liés à l'entrepreneuriat.

Saluant ce partenariat durable qui conforte le rôle de la formation et de la recherche dans les réponses aux enjeux sociétaux et aux besoins des entreprises, Geneviève Fioraso s'est félicité tout particulièrement d'une des mesures phares de cet accord : la reconnaissance et l'insertion des docteurs et post-docs au sein du groupe Schneider Electric.

Comme l'a souligné Geneviève Fioraso : "Aujourd'hui, 50 % des docteurs rejoignent la recherche publique, contre 25 % seulement dans la recherche privée et 25 % choisissent d'autres voies. Le constat est clair : il faut développer l'embauche de docteurs dans la recherche privée car ils amèneront, comme c'est déjà le cas en Allemagne ou dans d'autres pays de l'O.C.D.E., des innovations de rupture dans les entreprises, celles qui créent des emplois, développent l'exportation et suscitent le progrès et un regain de croissance. L'engagement d'un groupe international comme Schneider Electric est un encouragement pour poursuivre ce combat destiné à modifier en profondeur la culture française et faire reconnaître le doctorat dans le privé".

Publication : 29.10.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés